Le poste clef de secrétaire général du Cabinet, le bras droit du Premier ministre japonais

Politique

Le successeur du Premier ministre Abe Shinzô sera peut-être l’actuel secrétaire général du Cabinet, Suga Yoshihide. Il faut dire que le poste qu’il occupe est composé de différents rôles essentiels, comme celui de donner un visage public au gouvernement. Par le passé, cette position a déjà permis d’obtenir les clefs pour accéder à la place de dirigeant du Japon.

Le rôle du « Premier ministre fantôme »

Le politicien japonais le plus connu du public, à l’exception du Premier ministre, est le secrétaire général du Cabinet. Deux fois par jour, il tient une conférence de presse en exposant les politiques fondamentales du gouvernement en tant que porte-parole du gouvernement. Mais ce rôle orienté vers le public n’est qu’une partie de son travail. Le secrétaire général du Cabinet est également responsable de tâches cruciales et de grande envergure, comprenant notamment la coordination des politiques entre les ministères gouvernementaux, la négociation au sein du Cabinet, le rôle d’intermédiaire entre le Premier ministre et son parti, la gestion des crises et le traitement des scandales politiques.

Le secrétaire général du Cabinet est considéré comme le bras droit du Premier ministre, parfois même un « Premier ministre fantôme ». Pour cette raison, le poste a été occupé par des politiciens proches du chef du gouvernement, jugés hautement compétents dans la gestion des problèmes. 

Si la plupart de ceux qui ont occupé le poste sont restés dévoués à jouer leur rôle de conseiller en chef, depuis le début de l’ère Heisei en 1989, il y a eu trois secrétaires en chef du Cabinet à être devenus Premier ministre : Obuchi Keizô, Abe Shinzô et Fukuda Yasuo. Suga Yoshihide occupe ce poste depuis que le Premier ministre Abe Shinzô a entamé son deuxième mandat le 26 décembre 2012. Ce qui veut dire qu’au 1er septembre 2020, il en était à son 2 807e jour, faisant de lui le secrétaire général du Cabinet à la plus longue durée de mandat.

L’ascension de Suga Yoshihide

Fils aîné d’une famille d’agriculteurs de la préfecture d’Akita, Suga Yoshihide a déménagé à Tokyo dans le cadre du programme de « placement collectif » (shûdan shûshoku) pour les jeunes travailleurs de l’époque. Il a œuvré dur pour gagner suffisamment d’argent afin de pouvoir payer les frais de scolarité, et a par la suite obtenu son diplôme universitaire. Après avoir travaillé dans le secteur privé, il est devenu le secrétaire de l’ancien ministre du Commerce extérieur et de l’Industrie (devenu ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie en 2001), Okonogi Hikosaburô. Après avoir servi deux mandats au conseil municipal de Yokohama, il a été élu pour la première fois à la Chambre des représentants en 1996.

Son visage public, qui était jusqu’alors relativement resté dans l’ombre, a reçu un véritable coup de projecteur lorsqu’il a dévoilé le nom de l’actuelle ère impériale, appelée Reiwa, dans une annonce télévisée regardée par des dizaines de millions de citoyens japonais en avril 2019. Il est désormais considéré comme le candidat favori pour succéder au Premier ministre Abe Shinzô.

Les secrétaires généraux du Cabinet à la plus longue durée de mandat

Secrétaire général du Cabinet Cabinet(s) Jours à tenir cette position
Suga Yoshihide Premier ministre Abe Shinzô 2 818 (jusqu’au 12 septembre 2020)
Fukuda Yasuo Premiers ministres Mori Yoshirô et Koizumi Jun’ichirô 1 289
Hori Shigeru Premiers ministres Yoshida Shigeru et Satô Eisaku 1 258
Gotôda Masaharu Premier ministre Nakasone Yasuhiro 1 075
Miyazawa Kiichi Premier ministre Suzuki Zenkô 864

Une seule femme a été secrétaire général du Cabinet dans l’histoire du gouvernement constitutionnel japonais : Moriyama Mayumi, qui a occupé le poste pendant la première administration du Premier ministre Kaifu Toshiki. Moriyama, qui était à la tête de l’Agence de l’environnement au moment de sa nomination en 1989, avait été choisie pour remplacer un prédécesseur qui avait démissionné à la suite d’un scandale.

Les trois secrétaires généraux du cabinet Heisei (1989-2019) à être devenus Premier ministre

Secrétaire général du Cabinet Cabinet(s) Période passée à ce poste
Obuchi Keizô Premier Ministre Takeshita Noboru 6 novembre 1987
– 3 juin 1989
Fukuda Yasuo Premiers Ministres Mori Yoshirô et Koizumi Jun’ichirô 27 octobre 2000
– 7 mai 2004
Abe Shinzô Premier Ministre Koizumi Jun’ichirô 31 octobre 2005
–26 septembre 2006

(Photo de titre : l’actuel secrétaire général du cabinet, Suga Yoshihide. Jiji Presse)

politique Suga Yoshihide