Japan Data

2022, année du tigre : quelle signification a cet animal pour les Japonais ?

Culture Tradition

Au Japon, depuis la seconde moitié du VIe siècle, les années sont comptées avec les 12 animaux du zodiaque eto issus d’un concept de la Chine ancienne. Le signe astrologique apparaît sur les cartes de vœux et l’animal concerné est souvent utilisé pour symboliser l’année. Pour 2022, il s’agit du tigre. Quelle signification a cet animal pour les Japonais ?

La direction et l’heure du tigre

Les douze signes du zodiaque eto sont utilisés pour désigner l’année, le mois, le jour, l’heure et la direction. La division en douze quartiers à partir du rat, ne, en allant dans le sens des aiguilles d’une montre, montre que le tigre se trouve à 30 degrés à l’est (est-nord-est). La direction ushi-tora, qui est souvent évoquée dans les films historiques japonais (jidaigeki), fait référence au nord-est, situé entre le buffle et le tigre et elle est considérée comme la porte des démons dans la cosmologie ésotérique traditionnelle issue du taoïsme, appelée onmyôdô.

L’heure du tigre correspond aux deux heures avant et après 4 heures du matin (zone signalée en rouge).

Les douze signes du zodiaque eto. Dans les sens des aiguilles d’une montre en partant du sommet (子). Rat (ne, nezumi). Buffle (ushi). Tigre (tora). Lapin (u, usagui). Dragon (tatsu). Cheval (uma). Mouton (mi, hitsuji). Singe (saru). Coq (tori). Chien (inu). Sanglier (i, inoshishi).
Les douze signes du zodiaque eto. Dans les sens des aiguilles d’une montre en partant du sommet (子). Rat (ne, nezumi). Buffle (ushi). Tigre (tora). Lapin (u, usagui). Dragon (tatsu). Cheval (uma). Mouton (mi, hitsuji). Singe (saru). Coq (tori). Chien (inu). Sanglier (i, inoshishi).

Les expressions japonaises en relation avec le tigre

Le tigre est le symbole de la force et de l’autorité. On dit d’une personne timorée qui se donne des grands airs grâce à l’autorité d’un tiers que « c’est un âne vêtu de la peau d’un tigre » (tora ni i o karu kitsune). Et de celle qui a irrité un personnage de pouvoir, « qu’elle a marché sur la queue d’un tigre » (tora no o o fumu).

On appelle « enfant tigre » (tora no ko) les choses précieuses dont on ne peut se séparer, en référence à la tigresse, profondément attachée à ses petits qu’elle élève avec soin. Le proverbe « Sans entrer dans le repère du tigre, vous ne pourrez pas attraper son petit » (koketsu ni iranzunba koji o ezu) est l’équivalent du proverbe français « qui ne risque rien n’a rien », signifiant qu’il faut faire parfois face à des situations dangereuses pour obtenir quelque chose de valeur.

La légende veut que le tigre se réfugie dans les bambous pour échapper aux troupeaux d’éléphants et de nombreuses œuvres d’art, lavis à l’encre noire et paravents, associent les motifs du tigre et des bambous nains, sasa. Comme l’idéogramme du saké peut parfois se lire sasa, on dit d’un ivrogne « qu’il est devenu tigre » (tora ni naru) et d’une personne ivre morte que c’est « un grand tigre » (ôtora).

Parmi les six volumes composant l’ancien traité chinois de l’art militaire intitulé Les Six Arcanes stratégiques (Liu Tao), celui du tigre est dédié aux techniques de stratège et l’expression « volume du tigre » (tora no maki) désigne donc un ouvrage considéré comme une bible en la matière. À partir de là, le « volume du tigre » peut également s’appliquer à un texte de base pour une conférence ou à un manuel de référence pour les explications d’un cours.

À Osaka, Tora est le surnom affectueux de l’équipe locale de baseball professionnel, les Hanshin Tigers, basée dans la ville. Fondée en 1935, c’est la seconde plus vieille équipe du Japon, après les Yomiuri Giants de Tokyo. Et les inconditionnels des Hanshin Tigers sont surnommés les « fous du tigre » (tora kichi).

(Photo de titre : Pixta)

tradition culture animal calendrier