Des gommes « alléchantes », ou les créations farfelues d’un étudiant japonais sur Twitter

Design Technologie

Le Japon est connu à travers le monde pour ses idées innovantes en papeterie. En présentant une gomme en forme de boulette de riz onigiri, le compte Twitter d’un étudiant japonais a attiré une attention considérable, et ses autres créations sont tout aussi originales.

Des gommes réelles ou imaginaires ?

En octobre 2020, en présentant sur Twitter une gomme en forme de boulette de riz onigiri, un utilisateur nommé « Yû » a rapidement amassé plus de 220 000 like et le post a été partagé plus de 40 000 fois.

La forme originale de la gomme est carrée, mais en l’utilisant, on peut progressivement lui donner la forme triangulaire ou ronde typique des onigiri, selon les envies. On finit même par s’imaginer découvrir les garnitures qui y sont cachées.

Trois formes de gommes onigiri (avec l'aimable autorisation de Yû)
Trois formes de gommes onigiri. Selon Yû, les garnitures sont (de gauche à droite) : prune salée umeboshi, saumon et okaka (flocons de bonite mélangés avec de la sauce soja).

Lors d’une interview, Yû a décrit comment lui était venue l’idée de ces gommes « alléchantes » : il part toujours du principe de créer ce qu’il voudrait voir produit véritablement sur le marché. Sa gomme est un amalgame de réalité et d’imaginaire, un peu comme le concept art.

« Les parties qui représentent le riz et l’algue nori sont réelles, mais la garniture est une illustration superposée. Au départ, j’ai acheté une gomme blanche et je l’ai découpée de façon à obtenir la forme que je voulais, et puis j’ai peint une partie pour représenter le nori. Ensuite, j’ai manipulé la photo grâce à un logiciel spécialisé pour rajouter la garniture de façon à la rendre naturelle. »

Et les gens ont l’air d’y croire.

Yû a eu l’idée des boulettes de riz en réfléchissant à une gomme blanche qui serait amusante à modeler. Et l’apport de la garniture ajouterait un élément ludique. Ses créations étaient assez petites : des carrés de 16,5 millimètres et épais de 11 millimètres, la taille d’une gomme ordinaire.

Des projets d’avenir pour de telles idées ?

Normalement, Yû n’a pas comme objectif de départ de vendre ses créations. Cette fois-ci pourtant, il a dévoilé qu’il était en pourparlers pour réaliser ses gommes. « Si ça se fait, je l’annoncerai sur Twitter. » Sa préférence serait une gomme onigiri recouverte par une feuille d’algue, mais dans ce cas elle risquait d’être complètement noire à l’extérieur...

Une gomme onigiri sera-t-elle en vente un jour ? (Photo avec l'aimable autorisation de Yû)
Une gomme onigiri sera-t-elle en vente un jour ?

Étudiant en design, Yû a commencé à poster ses créations sur Twitter en mars 2020, à l’époque où les discussions sur les réseaux sociaux étaient monopolisées par la pandémie de coronavirus, au dépens de sujets plus ludiques.

Yû fait particulièrement attention à la qualité des objets qu’il réalise, à bien les photographier, et les présenter sur les réseaux sociaux de façon à faire naître un sourire, et pourquoi pas un rire.

En mai 2020, il a publié une nouvelle création avec ce commentaire : « J’ai créé une bouée pour que ma cuillère ne se noie pas dans le bol. »

La bouée en caoutchouc garde la cuillère au sec (Photo avec l'aimable autorisation de Yû)
La bouée en caoutchouc empêche la cuillère de se noyer.

La série « échantillons de chocolat » présentée en septembre dernier, est inspirée par sa passion des insectes. Elle a aussi été très appréciée. Yû a créé l’emballage en papier et les formes de base avec une imprimante 3D. Ensuite, il a appliqué de la pâte à modeler qu’il a sculptée. Et attention, ça ne se mange pas !

« Échantillons de chocolat » rappelant des insectes (Photo avec l'aimable autorisation de Yû)
« Échantillons de chocolat ». Ils font un peu penser à des insectes, non ?

Yû semble avoir quelques ambitions : « Je poste sur Twitter des créations qui me paraissent d’abord intéressantes avant d’être utilitaires. Mais à l’avenir, je voudrais fabriquer un objet qui ferait partie intégrante de la vie des gens. L’objectif ultime pour moi serait de créer quelques chose que l’on trouve partout, comme un bol à thé ou même un Walkman. »

Un bâtonnet d’encens qui change de parfum progressivement est une autre de ses idées (Photo avec l'aimable autorisation de Yû)
Un bâtonnet d’encens qui change de parfum progressivement est parmi les autres idées insolites du jeune Yû.

(Toutes les photos sont avec l’aimable autorisation de Yû. D’après la diffusion sur Prime Online du 16 octobre 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

technologie design artisanat Twitter papeterie FNN