Vers une nouvelle ère impériale, vers un nouveau Japon

[Galerie photos] À chacune sa brillance : les princesses du Japon et leur diadème

Société

Au sein de la famille impériale, il existe une tradition qui veut que les princesses reçoivent un nouveau diadème à l’occasion de leur vingtième anniversaire. Mais la princesse Aiko, l’unique fille du couple impérial, qui vient d’avoir vingt ans, a utilisé à cette occasion le diadème de sa tante.

Le 1er décembre, la princesse Aiko, la fille de l’empereur Naruhito et de l’impératrice Masako, a eu 20 ans — un anniversaire qui, au Japon, marque officiellement l’entrée dans l’âge adulte. Pour ne pas perturber ses études, la cérémonie de célébration de cet événement s’est tenu le 5 décembre, un dimanche.

La princesse Aiko lors de sa cérémonie de passage à l'âge adulte, le dimanche 5 décembre, au palais impérial. Le diadème qu'elle porte est celui de sa tante Kuroda Sayako (Reuters).
La princesse Aiko lors de sa cérémonie de passage à l’âge adulte, le dimanche 5 décembre, au palais impérial. Le diadème qu’elle porte est celui de sa tante Kuroda Sayako (Reuters).

Au sein de la famille impériale, il existe une tradition qui veut que les princesses impériales reçoivent un nouveau diadème à l’occasion de leur vingtième anniversaire. Mais en l’occurrence, à l’heure où de nombreux Japonais sont aux prises avec la pandémie de Covid-19, la princesse Aiko va emprunter le diadème de sa tante, Kuroda Sayako, la sœur cadette de l’empereur, qui, du fait de son mariage, a quitté la famille impériale en novembre 2005.

La princesse Sayako lors d'une cérémonie officielle qui s'est tenue le 12 novembre 2005, peu avant qu'elle se marie et adopte le nom de Kuroda Sayako. (Jiji)
La princesse Sayako lors d’une cérémonie officielle qui s’est tenue le 12 novembre 2005, peu avant qu’elle se marie et adopte le nom de Kuroda Sayako. (Jiji)

Les princesses japonaises portent leurs diadèmes lors des événements officiels les plus importants, tels que les fêtes rituelles et les banquets. Le 1er mai 2019, lorsque l’empereur Naruhito est monté sur le trône, l’impératrice Masako portait un diadème transmis de génération en génération parmi les impératrices qui l’avaient précédée.

L'impératrice Masako salue des admirateurs le 1er mai 2019. (Reuters)
L’impératrice Masako saluant la foule le 1er mai 2019. (Reuters)

Photo commémorative du mariage, célébré en 1993, du prince héritier Naruhito et de la princesse héritière Masako (debout tous les deux). L'impératrice Michiko porte le diadème utilisé aujourd'hui par Masako. (Reuters)
Photo commémorative du mariage, célébré en 1993, du prince héritier Naruhito et de la princesse héritière Masako (debout tous les deux). L’impératrice Michiko porte le diadème utilisé aujourd’hui par Masako. (Reuters)

Le diadème de la princesse héritière Kiko était porté par l'impératrice Masako lorsqu'elle était princesse héritière. (Jiji)
Le diadème de la princesse héritière Kiko était porté par l’impératrice Masako lorsqu’elle était princesse héritière. (Jiji)

Naruhito et Masako, alors prince héritier et princesse héritière, en juin 1993, lors de leur défilé de mariage. (© Reuters)
Naruhito et Masako, alors prince héritier et princesse héritière, en juin 1993, lors de leur défilé de mariage. (© Reuters)

Pendant de nombreuses années, Mikimoto a été l’unique pourvoyeur de bijoux de la famille impériale, mais, à partir de 2003, Mikimoto et Wakô se sont portés candidats pour ce contrat. C’est Wakô qui a fabriqué le diadème destiné à Komuro Mako, la nièce de l’empereur, qui a quitté la famille impériale après s’être mariée en octobre.

La princesse Mako lors de sa cérémonie de passage à l'âge adulte, célébrée le 23 octobre 2011. (Jiji, photo mise en commun)
La princesse Mako lors de sa cérémonie de passage à l’âge adulte, célébrée le 23 octobre 2011. (Jiji, photo mise en commun)

En 2014, le passage à l’âge adulte de la princesse Kako, sœur cadette de Mako, a été l’occasion du premier appel d’offre ouvert, au cours duquel cinq entreprises ont proposé leurs projets de diadème. Et c’est Mikimoto qui a remporté l’appel d’offre.

La princesse Kako lors de sa cérémonie de passage à l'âge adulte, célébrée en 2014. (Reuters)
La princesse Kako lors de sa cérémonie de passage à l’âge adulte, célébrée en 2014. (Reuters)

L’impératrice Masako et la princesse héritière Kiko possèdent toutes deux plusieurs diadèmes qu’elles portent en diverses occasions.

L'impératrice Masako lors du banquet de bienvenue donné le 11 octobre 2016 au palais impérial en l'honneur du roi de Belgique Philippe et de son épouse la reine Mathilde. (Jiji, photo mise en commun)
L’impératrice Masako lors du banquet de bienvenue donné le 11 octobre 2016 au palais impérial en l’honneur du roi de Belgique Philippe et de son épouse la reine Mathilde. (Jiji, photo mise en commun)

Photo commémorative du mariage du prince héritier Akihito et de la princesse héritière Michiko, debout entre l'empereur Hirohito (Shôwa) et l'impératrice Nagako (Kôjun). Prise de le 10 avril 1959. (Jiji)
Photo commémorative du mariage du prince héritier Akihito et de la princesse héritière Michiko, debout entre l’empereur Hirohito et l’impératrice Nagako (Kôjun). Prise de le 10 avril 1959. (Jiji)

(Photo de titre : Masako, alors princesse héritière [au bout à gauche] et d’autres membres féminins de la famille impériale lors de la cérémonie du nouvel an célébrée le 1er janvier 2019 au palais impérial. Jiji, photo mise en commun)

maison impériale princesse famille impériale princesse Mako princesse Aiko