L’univers de Mario est devenu réalité : « Super Nintendo World » a ouvert ses portes à Osaka

Divertissement

Après des mois de retard liés à la crise sanitaire, bienvenue dans le « Super Nintendo World », la toute première attraction consacrée à l’univers de Super Mario, qui a fini par ouvrir ses portes le 18 mars au sein du parc Universal Studios Japan (USJ), situé à Osaka.

(Osaka - AFP)

Dans l’univers de « Super Nintendo World », les fans de tous âges pourront notamment prendre le volant des véhicules du jeu vidéo « Mario Kart » lors d’une course endiablée au sein du château de Bowser, célèbre ennemi du plombier moustachu.

Le château menaçant est entouré par un décor reproduisant fidèlement le monde des jeux « Super Mario » originaux. Les blocs richement colorés ont été recrées aux côtés des fameux tuyaux verts par lesquels Mario doit passer pour changer de niveau.

L’environnement, constitué de blocs colorés, rappelle immédiatement l’univers des « Super Mario » classiques. (Philip FONG/AFP)
L’environnement coloré rappelle immédiatement l’univers des « Super Mario » classiques. (Philip FONG/AFP)

Des environnements similaires sont également prévus aux parcs Universal Studios d’Orlando et de Hollywood. (Philip FONG/AFP)
Des environnements similaires sont également prévus aux parcs Universal Studios d’Orlando et de Hollywood. (Philip FONG/AFP)

« Nous avons parfaitement recréé l’univers du jeu, comme par exemple les plantes piranha ainsi que le terrible Bowser, tous reproduits à l’échelle. Face à de tels adversaires, vous comprendrez enfin ce que ça fait d’être Mario ! » déclare Yamamoto Ayumu, le responsable des communications du service marketing d’USJ. « L’ouverture du parc a été retardée d’un an à cause du Covid-19. Nous sommes donc véritablement ravis de pouvoir enfin accueillir le public. »

La crise sanitaire avait repoussé le lancement de « Super Nintendo World » en février 2021, avant d’être à nouveau retardé en raison de la déclaration d’état d’urgence en ce début d’année.

Cette nouvelle zone du parc USJ devait initialement attirer les foules l’an passé dans le cadre des Jeux olympiques de 2020, également reportés à cause de la pandémie. (Philip FONG/AFP)
Cette nouvelle zone du parc USJ devait initialement attirer les foules l’an passé dans le cadre des Jeux olympiques de 2020, également reportés à cause de la pandémie. (Philip FONG/AFP)

Les célèbres thèmes musicaux des jeux Mario se font entendre au sein du parc et des bracelets connectés aux smartphones des visiteurs (les « Power-Up Bands ») leur permettent de récupérer des pièces virtuelles en frappant des blocs à la manière de Mario.

Mais l’attraction phare, c’est bien entendu « Mario Kart », avec les courses du jeu transposées dans la vraie vie ! Les pilotes en herbe sont équipés de lunettes de réalité augmentée attachées à une visière en plastique, donnant la forme de la casquette rouge du fameux plombier. Chaque siège possède son propre volant.

Comme dans le jeu, les joueurs se livrent bataille sur des karts parcourant le château de Bowser (une créature mi-tortue mi-dinosaure, l’ennemi juré de Mario), et peuvent donc récupérer et lancer des obstacles à leurs opposants.

Des lunettes de réalité augmentée attachées à une visière rouge sont portées par les pilotes de l’attraction « Mario Kart » (Philip FONG/AFP)
Des lunettes de réalité augmentée attachées à une visière rouge sont portées par les pilotes de l’attraction « Mario Kart » (Philip FONG/AFP)

La zone comprend également un parcours scénique à admirer sur le dos du mignon dinosaure Yoshi, le château au toit rose de la princesse Peach, ainsi que de nombreux autres personnages du Royaume Champignon, reproduits à l’échelle.

Selon USJ, l’ouverture du « Super Nintendo World » aurait coûté plus de 60 milliards de yens (près de 470 millions d’euros).

Le premier « Super Mario Bros. » est sorti en 1985 sur Famicom au Japon, puis en octobre 1987 sur NES en France. (Philip FONG/AFP)
Le premier « Super Mario Bros. » est sorti en 1985 sur Famicom au Japon, puis en octobre 1987 sur NES en France. (Philip FONG/AFP)

Shigeru Miyamoto, créateur du personnage de Mario souvent considéré comme le « Walt Disney du jeu vidéo », a mené une visite guidée du parc dans le cadre d’une vidéo promotionnelle sortie en décembre 2020.

« Enfin, le “Super Nintendo World” est fini ! C’est très impressionnant pour moi de voir le parc en vrai » s’était exprimé le papa de Mario.

« Il y a des petits éléments fidèles au jeu, comme les blocs à pièces, et d’autres très impressionnants. Si vous parvenez à récupérer les trois clés liées aux différentes étapes de l’attraction, vous pourrez affronter le boss de fin, Bowser Jr., au cours d’un terrible combat. J’ai extrêmement hâte que vous puissiez tous découvrir ce monde inédit par vous-mêmes ! »

kaf/sah/dan © Agence France-Presse (traduit et édité de l’anglais par Nippon.com)

jeu vidéo Osaka Nintendo attraction AFP