Décès de Miura Kentarô, le père de « Berserk », considéré comme l’un des plus grands mangas de « dark fantasy » de tous les temps

Manga/BD

Tokyo | AFP

Le mangaka Miura Kentarô est décédé des suites d’une dissection aortique le 6 mai dernier à 54 ans. L’information a été annoncée le 20 mai par sa maison d’édition Hakusensha.

L’auteur avait donné naissance à la magistrale saga Berserk,  considérée comme l’un des plus grands mangas de « dark fantasy » de tous les temps. Cette œuvre, destinée à un public mature, dépeint le périple vengeur d’un jeune guerrier à travers un univers médiéval particulièrement sombre et violent.

(AFP)
(AFP)

Berserk était en cours de publication depuis 1989 dans le magazine Young Animal. Après 40 tomes et plus de 50 millions d’exemplaires parus dans une douzaine de pays, dont la France (aux éditions Glénat), son créateur laisse derrière lui une histoire inachevée. Elle avait par ailleurs été adaptée en anime, roman et jeu vidéo.

En 2002, Miura Kentarô avait reçu le prix d’excellence du Prix culturel Osamu Tezuka.

(Traduit et édité de l’anglais par Nippon.com)

© Agence France-Presse

manga décès AFP