JO 2020 - Gymnastique: la chute du roi Uchimura

Sport Tokyo 2020

Le Japonais Kohei Uchimura, éliminé après sa chute lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP
Le Japonais Kohei Uchimura, éliminé après sa chute lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP

TokyoJapon | AFP

Triste fin de partie pour la superstar japonaise de la gymnastique Kohei Uchimura: dans son pays et devant des gradins vides, le triple champion olympique est tombé samedi de son trône, une chute à la barre fixe en qualifications précipitant la fin de ses quatrièmes JO et probablement de son règne.

Impressionnant sur ses premiers lâchers de barre, Uchimura était pourtant parti avec une note de difficulté très haute (6.6 points), mais la barre fixe lui a soudain échappé et il s’est retrouvé à terre.

Son rêve de titre à domicile évaporé, il a fini son exercice, mais n’a obtenu que 13,866 points, ce qui ne lui a pas permis de se qualifier pour la finale.

Le Japonais Kohei Uchimura, lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP
Le Japonais Kohei Uchimura, lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP

Le Japonais Kohei Uchimura, éliminé après sa chute lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP
Le Japonais Kohei Uchimura, éliminé après sa chute lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP

C’est donc dans une salle vide qu’Uchimura, l’un des plus grands gymnastes de l’histoire avec ses trois titres olympiques et ses dix sacres mondiaux, a sans doute fait ses adieux aux JO, voire à la compétition.

Après son échec en qualifications, Uchimura est apparu sonné et a pris le temps de la réflexion après chaque question de la presse. A celle de savoir s’il avait participé à Tokyo à sa dernière compétition, il est resté vague: “Non, je ne sais pas, laissez-moi y refléchir”, a-t-il balayé. 

Son échec n’est finalement pas une surprise: “Je n’ai pas pu réaliser ce que je fais à l’entraînement alors que lors de mes trois derniers JO, j’ai pu le faire”, a-t-il reconnu lui-même, alors qu’il avait choisi de ne pas défendre ses titres en concours général remportés en 2012 et 2016 en raison d’une épaule douloureuse. 

“Si dur de se qualifier”

“Cela a été si dur de se qualifier”, a-t-il rappelé, racontant avoir connu “le fond du trou” avec l’accumulation de blessures. Si bien qu’il n’est “pas aussi déçu qu’il pensait”, a admis le “roi Kohei”.

Champion du monde du concours général six fois de suite entre 2009 et 2015 - du jamais-vu - et double champion olympique en titre du concours général - un exploit inédit depuis plus de quarante ans -, le Japonais a dominé la gymnastique comme personne pendant ces huit années et a collectionné sept médailles olympiques en trois JO (trois or, quatre argent) à Pékin, Londres et Rio.

Le gymnaste japonais Kohei Uchimura, champion olympique du concours général, le 10 août 2016 à Rio de Janeiro. AFP
Le gymnaste japonais Kohei Uchimura, champion olympique du concours général, le 10 août 2016 à Rio de Janeiro. AFP

Mais, à 32 ans et au bout d’une olympiade minée par les blessures, même le phénomème Uchimura, originaire de Nagasaki et venu à la gym à 3 ans, poussé par ses parents eux-mêmes gymnastes, n’a pas réussi de miracle.

Avant de se lancer à la barre fixe, il avait renoncé aux barres parallèlles où il était inscrit aussi depuis la veille, ce qui n’était pas prévu initialement. 

Interrogé sur le niveau de l’équipe du Japon, avec laquelle il a remporté le titre par équipes en 2016 à Rio, il a répondu: “ils sont vraiment forts” et lui pas “à ce niveau”.

Il s’était déjà considéré avant cette triste journée de samedi comme “un fossile” au regard de la nouvelle génération nippone, bien partie dans les qualifications de l’épreuve par équipes.

Arrivera-t-il à rivaliser à nouveau avec ses jeunes compatriotes ? Son prochain défi pourrait être les Championnats du monde 2021 qui auront lieu à Kitakyushu en octobre prochain.

Le Japonais Kohei Uchimura, éliminé après sa chute lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP
Le Japonais Kohei Uchimura, éliminé après sa chute lors des qualifications à la barre fixe aux Jeux Olympiques, le 24 juillet 2021 à Tokyo. AFP

dec/jr/ebe

Gymnastique Tokyo 2020 AFP