Plus de 50 millions de téléspectateurs pour les JO de Tokyo sur France Télévisions

Sport Tokyo 2020

Un feu d'artifice illumine le ciel au-dessus du stade national de Tokyo, lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le 8 août 2021. AFP
Un feu d’artifice illumine le ciel au-dessus du stade national de Tokyo, lors de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le 8 août 2021. AFP

Plus de 50 millions de Français, soit 87 % des téléspectateurs, ont regardé au moins une minute des Jeux olympiques de Tokyo sur France Télévisions, marquant un record d’audience, selon les données publiées lundi par le groupe public audiovisuel.

En dépit d’un décalage horaire défavorable, France Télévisions a comptabilisé 6 millions de téléspectateurs supplémentaires par rapport aux Jeux de Rio en 2016, souligne le diffuseur officiel en clair des JO.

Entre le 23 juillet et le 8 août, le groupe audiovisuel public a réalisé 650 heures d’antenne sur France 2, France 3 et France 4, soit 40 heures d’antenne par jour, précise-t-il.
La durée d’écoute individuelle moyenne devant les JO a été de 7H53 minutes par téléspectateur.

Les performances des équipes françaises de sport collectifs ont mobilisé les Français: 6,7 millions de téléspectateurs ont suivi samedi la victoire en finale de l’équipe de France masculine de volleyball et 6,1 millions celle des handballeurs.

La médaille d’or de l’équipe de France de judo a réuni 5 millions de téléspectateurs le 31 juillet, celle de l’escrimeur Romain Cannone en a rassemblé 4,8 millions le 25 juillet. La victoire des handballeuses françaises dimanche a également captivé 4,2 millions de téléspectateurs.

Autre motif de satisfaction pour France Télévisions: la forte présence d’un public jeune, les JO ayant attiré 6 millions de 15-24 ans, soit 90 % de cette tranche d’âge.

« Ces événements rassemblent, y compris un public jeune qu’on dit éloigné de la télévision », a déclaré à l’AFP Laurent-Eric Le Lay, directeur des Sports de France Télévisions.
« Quand on leur propose des contenus qui sont susceptibles de les intéresser, le réflexe télévision est tellement facile qu’ils s’y rassemblent en masse », a-t-il estimé.

L’offre numérique du groupe -- déployée sur France.tv et les applications France tv sport et franceinfo -- a proposé 1 100 directs et près de 3 000 heures de compétition avec pour résultat: 62 millions de vidéos vues, 24 millions de visites et 57 millions de pages vues pour les contenus consacrés aux Jeux olympiques sur le site et l’application franceinfo.

Les nouveaux sports ont eu la cote mais de manière contrastée car tributaires des horaires de diffusion. Lorsqu’ils ont été diffusés en journée, entre 6h et 17h30, ces disciplines ont trouvé leur public, particulièrement l’escalade (2,5 millions de téléspectateurs en moyenne), suivie du skateboard (1,5 million en moyenne) et du surf (1,2 million).

La joie des volleyeurs français après leur victoire en finale face à la Russie (3 sets à 2), le 7 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. AFP
La joie des volleyeurs français après leur victoire en finale face à la Russie (3 sets à 2), le 7 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. AFP

La joie des judokas français après leur médaille d'or par équipe mixte, obtenue en finale face aux Japonais, le 31 juillet 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. AFP
La joie des judokas français après leur médaille d’or par équipe mixte, obtenue en finale face aux Japonais, le 31 juillet 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. AFP

Le Français Mickael Mawem, lors de l'épreuve du bloc en finale de l'escalade, le 5 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. AFP
Le Français Mickael Mawem, lors de l’épreuve du bloc en finale de l’escalade, le 5 août 2021 aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. AFP

© Agence France-Presse

JO Tokyo 2020 AFP