Paralympiques-2020: troisième médaille d'Alexandre Léauté

Tokyo 2020

Le cycliste française Alexandre Leauté lors de l
Le cycliste française Alexandre Leauté lors de l'épreuve de contre-la-montre sur route (catégorie C2) aux Jeux paralympiques de Tokyo, le 31 août 2021 (Charly TRIBALLEAU/AFP)

Tokyo (AFP)

Troisième médaille en autant d'épreuves individuelles pour Alexandre Léauté, le cycliste français a pris le bronze mardi aux Jeux paralympiques de Tokyo dans le contre-la-montre sur route (Catégorie C2).

"J'ai joué de malchance avec mon plateau avant qui a déraillé plusieurs fois", regrette malgré tout le champion du monde de la discipline dans cette catégorie depuis juin.

Premier médaillé d'or de la délégation française après avoir remporté jeudi sur la piste du vélodrome d'Izu la poursuite individuelle, le Breton de 20 ans était monté le lendemain sur la deuxième marche du kilomètre (cat. C1-3).

"Je pense que faire plusieurs épreuves sur piste ne m'a pas avantagé, mes concurrents n'en ont fait qu'une seule mais je ne me cherche pas d'excuses, ils étaient plus fort aujourd'hui", juge celui qui a également participé samedi à la vitesse par équipes, terminée à la quatrième place.

Il peut encore espérer un quatrième podium pour ses premiers Jeux jeudi dans la course en ligne. "Une quatrième médaille, ça risque d'être compliqué mais vu ce qu'il s'est passé, je vais être revanchard", se projette le cycliste qui ne pédale que d'une jambe, ayant perdu 95% de sa puissance musculaire côté droit en raison d'un accident vasculaire cérébral à la naissance.

La journée de contre-la-montre au Fuji Speedway réussit aux cyclistes français puisque Loïc Vergnaud a pris l'argent pour ses premiers Jeux à 41 ans avec son vélo à mains (catégorie H5). Amputé tibial de la jambe droite après un accident du travail en 2004, il vise un deuxième podium dans la course en ligne mercredi, fort de son statut de vice-champion du monde.

Avec son handbike également (catégorie H2), Florian Jouanny a remporté sa première médaille paralympique lui aussi. Il a décroché le bronze comme aux championnats du monde en juin. Tétraplégique à la suite d'un accident de ski il y a dix ans, il peut encore se servir d'une partie de ses bras et espère un autre podium mercredi en tant que médaillé mondial.

© 2021 AFP

AFP Tokyo 2020 Paralympiques