Covid-19 : levée prochaine des restrictions à Tokyo face à la baisse des cas

Société

Tokyo, Japon | AFP

Tokyo va lever les restrictions sur les heures d’ouverture des bars et restaurants alors que les cas de coronavirus dans la capitale japonaise ont atteint leur plus bas niveau depuis 16 mois, a annoncé jeudi la gouverneure locale Yuriko Koike.

Il s’agit du dernier assouplissement des restrictions au Japon où les cas de Covid-19 sont en nette diminution depuis plusieurs semaines, une amélioration que des experts attribuent notamment à une forte accélération de la campagne de vaccination après un démarrage laborieux.

Tokyo a enregistré en moyenne 47 cas quotidiens la semaine dernière (AFP).
Tokyo a enregistré en moyenne 47 cas quotidiens la semaine dernière (AFP).

A l’échelle nationale, les nouvelles infections ont chuté du nombre record de 25 851 le 20 août à seulement 387 mercredi, exactement deux mois plus tard. Et Tokyo, ville de 14 millions d’habitants, a recensé en moyenne 47 nouveaux cas quotidiens au cours de la semaine écoulée, au plus bas depuis juin 2020.

Le Japon n’a jamais imposé de confinement strict mais, pendant la majeure partie de cette année, un état d’urgence était en place sur une partie du pays, ciblant la vente d’alcool, les heures d’ouverture des bars et restaurants et la jauge de public lors de grands événements. Les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo se sont eux déroulés à huis clos.

L’état d’urgence a pris fin il y a trois semaines, mais certaines restrictions étaient restées en vigueur, les restaurants et bars de Tokyo étant notamment priés de fermer à 21 h 00.

À partir de lundi, les établissements de la capitale disposant de mesures anti-infectieuses suffisantes seront libres d’ouvrir tard, a indiqué Yuriko Koike après des annonces similaires dans les préfectures environnantes.

“La vaccination a fait de grands progrès et (la population) a coopéré aux mesures sanitaires, les infections ont donc rapidement diminué. Mais nous continuerons à prendre des mesures pour éviter une nouvelle vague” de coronavirus, a-t-elle déclaré jeudi.

Bien que la vaccination au Japon ait connu un lent démarrage, près de 69 % de la population est maintenant complètement vaccinée, nettement plus qu’aux Etats-Unis (57%).

Les frontières de la troisième économie du monde restent cependant fermées à la quasi totalité des ressortissants étrangers et le port du masque reste en vigueur au Japon.

“Plusieurs pays étrangers qui ont été les premiers à mettre en place des programmes de vaccination ont considérablement assoupli les restrictions et ont connu une reprise” des infections, a estimé un groupe d’experts en maladies infectieuses qui conseille le gouvernement japonais.

Des élections législatives se tiendront le 31 octobre, pour lesquelles le parti du nouveau Premier ministre Fumio Kishida est donné favori.

Son prédécesseur, Yoshihide Suga, a démissionné au début du mois après une chute de popularité, attribuée en grande partie à sa gestion de la crise sanitaire.

© Agence France-Presse

coronavirus état d'urgence sanitaire AFP