Hisahito, le petit prince impérial, et ses années d’école

Politique Société

Hisahito est le fils aîné du prince et de la princesse d’Akishino, et le neveu de l’empereur actuel. À l’occasion de l’obtention de son diplôme de l’école primaire rattachée à l’Université d’Ochanomizu à Tokyo, sept photos de ses années scolaire ont été rendues publiques par l’Agence de la maison impériale, ainsi que son essai de fin d’études, qui contient un message important sur l’homme et la nature.

Le prince Hisahito, le fils aîné du prince et de la princesse Akishino, a obtenu son diplôme de l'école primaire rattachée à l’Université d’Ochanomizu à Tokyo le 15 mars 2019.

Lors de la cérémonie de remise des diplômes, les 113 diplômés se sont avancés un par un pour recevoir leurs certificats. Aucune exception faite pour le prince Hisahito, qui a répondu avec un grand sourire lorsque son nom a été appelé.

Après la cérémonie, le prince s’est exprimé devant la presse en compagnie de ses parents. Il a alors remercié les journalistes présents qui l'ont félicité pour l’obtention de son diplôme.

Des souvenirs particuliers de ses années d’école

À l'occasion de la remise des diplômes du prince Hisahito, l'Agence de la Maison impériale a rendu publiques sept photos de lui lors d’événements scolaires, de la première à la sixième année, ainsi qu'un essai intitulé « Les êtres humains vivent dans le monde de la nature », publié dans l’album de fin d’année de l’école.

Novembre 2013 : Fête de la musique de première année

(Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
« Moi ! » avait répondu le prince Hisahito, en première année, lors que le professeur demanda quels enfants fêtaient leur anniversaire au mois de septembre. Ce jour-là, c'était la fête de la musique à l'école. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

Mai 2015 : Journée du sport en troisième année

Le sourire ravi du prince après avoir terminé la course de relais par équipe. À l'occasion de cette Journée du sport, le prince a même fait un peu de double dutch. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
Le sourire ravi du prince après avoir terminé la course de relais par équipe. À l'occasion de cette Journée du sport, le prince a même fait un peu de Double Dutch. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

Novembre 2016 : Fête de la musique de quatrième année

Hisahito faisait partie du chœur de joueurs de handchime pour la deuxième année consécutive. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
Hisahito faisait partie du chœur de joueurs de handchime pour la deuxième année consécutive. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

Août 2017 : excursion scolaire en plein air en cinquième année

Le prince a assisté au camp éducatif en plein air de l’école, près du lac Shirakaba, dans la préfecture de Nagano. Avec ses camarades, il a participé à des courses d’orientation et s’est régalé de nourriture cuite sur un feu de camp entre autres activités. Ils ont également essayé de couper du bois. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
Le prince a assisté au camp éducatif en plein air de l’école, près du lac Shirakaba, dans la préfecture de Nagano. Avec ses camarades, il a participé à des courses d’orientation et s’est régalé de nourriture cuite sur un feu de camp entre autres activités. Ils se sont également essayés à couper du bois. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

En pause avec des camarades dans les hauts plateaux de Kurumayama. Le prince a fait l'expérience du camping et du cadre naturel de l'événement organisé par le camp éducatif en plein air de l’école dans la préfecture de Nagano. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
En pause avec des camarades dans les hauts plateaux de Kurumayama, dans la préfecture de Nagano. Le prince a fait l'expérience du camping et du cadre naturel de l'événement organisé par le camp éducatif en plein air de l’école. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

Août 2018 : éducation en plein air en sixième année

Pour ce camp éducatif en plein air, le petit groupe s’est rendu sur les hauts plateaux d’Urabandai, dans la préfecture de Fukushima. Le prince et ses camarades ont fait une randonnée près de l’étang Oguni, une occasion pour eux d’en apprendre un peu plus sur les terres humides. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
Pour ce camp éducatif en plein air, le petit groupe s’est rendu sur les hauts plateaux d’Ura-Bandai, dans la préfecture de Fukushima. Le prince et ses camarades ont fait une randonnée près de l’étang Oguni, une occasion pour eux d’en apprendre un peu plus sur les terres humides. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

Vêtu d'un imperméable pour la deuxième partie, plus humide encore, de la randonnée. Au cours de cette excursion, les étudiants ont visité l'historique Nisshinkan, l’ancienne école du clan Aizu, dans la ville de Aizu-Wakamatsu. Ils se sont même essayés à la méditation zen. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)
Vêtu d'un imperméable pour la deuxième partie, plus humide encore, de la randonnée. Au cours de cette excursion, les étudiants ont visité l'historique Nisshinkan, l’ancienne école du clan Aizu, dans la ville de Aizu-Wakamatsu. Ils se sont même essayés à la méditation zen. (Photo avec l'aimable autorisation de l'Agence de la maison impériale)

L’essai de fin d’études du prince Hisahito

L’essai du prince Hisahito est intitulé « Les êtres humains vivent dans le monde de la nature ». 

Ci-dessous des extraits de sa contribution à l’album de fin d’année.

« J’ai tant de souvenir à partager de mes six années à l’école primaire de l’Université d’Ochanomizu. J’aimerais prendre le temps de réfléchir à certains d’entre eux.

En première année, j'aimais beaucoup jouer, tous les jours, au lac Lion et observer les plantes et les insectes dans les champs. Je me souviens de l'époque où nous avons reçu une série de sujets d'étude dans nos heures de temps libre. Nous pouvions choisir celui qui nous plaisait. J'ai choisi Découvrir les saisons. Pour ce thème, je devais exprimer nos pensées sur chaque saison en mots et en images. Au printemps, je suis allé chercher des fleurs de cerisiers et des têtards. Le fait de saisir des signes des changements de saisons sur les terrains de l’école et sur le campus de l’université était important pour que je puisse mieux connaître les saisons et l’environnement naturel japonais.

Plus tard, ce sera un peu différent ; nous devions partir à la recherche de fleurs et d’arbres spécifiques sur le vaste campus universitaire. Contrairement au projet Découverte des saisons destiné aux élèves plus jeunes, nous travaillions en groupe et pouvions nous déplacer librement sur le campus, en nous fiant à notre propre intuition et notre propre mémoire pour localiser les plantes. Par conséquent, il est important que le groupe travaille ensemble et qu’il y règne une bonne entente. De plus, nous avions une limite de temps et toujours mille et une choses sur lesquelles nous devions nous concentrer. Après avoir terminé la course d'orientation, notre professeur nous a donné un cours sur les fleurs et les arbres. Tout cela m'a permis de ressentir et d'apprécier la nature qui nous entoure. »

« En troisième année et plus tard, ce sujet au choix prend la forme d’une " étude indépendante". Au cours des premières années, nous devions étudier notre sujet dans le temps qui nous était imparti, mais une étude indépendante nous permet de consacrer beaucoup plus de temps au traitement de sujets de notre choix. Nous pouvions ainsi faire des recherches plus approfondies.

Pour mon étude indépendante, j'ai effectué une recherche sur les municipalités de Tokyo. J’ai lu des publications des municipalités à la bibliothèque de notre école. Je me suis également référé à des livres sur l’histoire de Tokyo, afin de pouvoir écrire sur les spécificités de chaque lieu. Cela prend plus de temps, car vous devez réfléchir aux documents que vous devrez chercher, puis analyser et résumer vos découvertes. Mais nous pouvions faire des recherches sur n’importe quel sujet. Et donc beaucoup d’élèves, moi-même y compris, avons passé de très bons moments.

À partir de la quatrième année, nous devions présenter notre étude indépendante en dehors de la classe et interagir avec d'autres étudiants qui effectuaient des recherches sur des sujets similaires. Pour cela, nous avions préparé des affiches et des graphiques afin de déterminer la meilleure façon d’aider tout le monde à comprendre nos conclusions. C’est en écoutant les présentations de mes camarades et en discutant le contenu que j'ai compris l'importance de donner des explications claires.

J'ai apprécié beaucoup d’autres choses à l'école primaire d'Ochanomizu et je garde le souvenir de nombreux moments merveilleux. Nous avons également abordé divers sujets avec des élèves d’autres classes, ce qui nous a permis d’approfondir nos connaissances et de faire de nouvelles découvertes. Je pense que ces nombreuses expériences m'ont aidé à devenir plus fort.

À l’avenir, j’espère que je pourrai faire usage des connaissances que j’ai acquises dans cet établissement et continuer de chérir les choses qui m’intéressent. »

Prochaine étape : le collège

À partir d'avril 2019, le prince Hisahito fréquentera le collège de l'Université Ochanomizu.

Selon l’Agence de la maison impériale, le prince a choisi ce lieu en partie parce qu’il s’appuie sur les politiques éducatives de l’école primaire et valorise le développement de l’autosuffisance et de l’indépendance, dans le but de pouvoir appliquer ces compétences dans d’autres domaines. Et puis, ont évidemment également penché dans la balance l’affection du prince pour le lieu où il a passé les neuf dernières années, notamment ses années préscolaires, le cadre naturel du campus et ses camarades.

L’Université d’Ochanomizu est une université réservée aux filles, et il en est de même pour le lycée. Après le collège, le prince Hisahito devra fréquenter un autre établissement. D’ici-là, cependant, les trois années qu'il passera dans ce collège auront à n’en pas douter un rôle capital dans son développement.

(Publié à l'origine en japonais sur Prime News Alpha de FNN le 15 mars 2019. Photo de titre : le prince Hisahito en compagnie de ses parents lors de la cérémonie de remise des diplômes de son école primaire)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

enfant FNN famille impériale