L’état d’urgence est étendu dans tout le Japon pour stopper le Covid-19

Politique Catastrophe

Le 16 avril au soir, le gouvernement japonais a déclaré que l’état d'urgence est désormais étendu dans tout le pays. Cette mesure exceptionnelle sera effective jusqu’au 6 mai.

Cette décision a été prise afin de réduire au maximum les nouveaux foyers de contaminations (clusters) apparus avec les déplacements des citadins vers des régions rurales, ainsi que pour prévenir la période des congés nationaux de la Golden week (fin avril-début mai), où de nombreuses personnes rendent visite à leurs proches ou en profitent pour partir en voyage.

L’état d’urgence avait été décrété une première fois le 7 avril, mais ne concernait que 7 des 47 préfectures du pays, à savoir Tokyo, Osaka, Fukuoka, Kanagawa, Chiba, Saitama et Hyôgo. Cette fois-ci, toutes les régions sont concernées, mais celles dont les contaminations sont en très grand nombre, à savoir Hokkaidô, Kyoto, Aichi, Ishikawa, Gifu et Ibaraki, connaitront des règles plus contraignantes que d’autres. Les gouverneurs de ces préfectures pourront demander fortement à leurs habitants, mais non les obliger, à fermer les commerces et entreprises et à restez chez eux.

Les habitants des autres préfectures du pays sont également invités à limiter leurs sorties, travailler chez eux si possible et éviter les endroits étroits et encombrés. L’objectif étant de diminuer les contacts de personne à personne de plus de 80 %.

Au 17 avril, la propagation du coronavirus au Japon a dépassé les 9 000 cas de contaminations, avec plus de 130 décès. Voir le dernier bilan.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 17 avril 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

politique FNN coronavirus