L’état d’urgence prolongé jusqu’au 31 mai au Japon, mais possibilité d’une levée si la situation s’améliore

Santé Catastrophe

Lors de sa conférence de presse le lundi 4 mai, le Premier ministre Abe Shinzô a déclaré que l’état d’urgence, qui était prévu pour se terminer le 6 mai, sera finalement prolongé dans tout le Japon jusqu’au 31 mai. Cette annonce s’explique par la condition toujours préoccupante du pays face à l’épidémie de coronavirus.

Pendant l’état d’urgence, les gouverneurs de chacune des 47 préfectures peuvent demander fortement à leurs habitants, mais non les obliger, à fermer les commerces et entreprises et à rester chez eux. Chaque résident est ainsi prié de limiter ses sorties, travailler chez soi et éviter les endroits étroits et encombrés. L’objectif étant de diminuer les contacts de personne à personne de plus de 80 %. (Voir les directives officielles)

Abe Shinzô a néanmoins précisé que l’évolution du nombre de contaminations et la situation hospitalière de chaque région seront à nouveau mises à l’étude le 14 mai par les experts, et en fonction de leurs conclusions, « nous procéderons à une levée de l’état d’urgence sans attendre la fin du mois ».

Il a également parlé de certaines directives exceptionnelles concernant notamment les allégements de loyers, les allocations chômage et les aides aux étudiants, en expliquant que le gouvernement s’efforce de mettre en place des mesures adaptées le plus rapidement possible.

Au sujet du médicament Avigan, candidat sérieux dans le traitement du Covid-19, « si son efficacité est vérifiée, il sera approuvé officiellement, et ce dès la mi-mai si nous le pouvons », a dit le chef du gouvernement.

Voir le dernier bilan coronavirus au Japon

(D’après la diffusion sur Prime Online du 4 mai 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

société santé FNN coronavirus