Le Japon lève totalement l’état d’urgence et prévoit un retour à la normale au mois d’août

Société

Le 25 mai, le Premier ministre Abe Shinzô a finalement décrété la fin de l’état d’urgence qui restait en vigueur encore dans cinq préfectures. Il s’agit de Tokyo et trois de ses préfectures environnantes, à savoir Kanagawa, Chiba et Saitama, ainsi que celle de Hokkaidô tout au nord de l’Archipel. Cette décision a été prise en se basant sur plusieurs critères assez stricts si l’on compare à ceux d’autres pays.

Le dirigeant japonais a donc présenté un programme de reprise graduelle des activités et des déplacements tout en demandant à chaque région de continuer à surveiller l’évolution de l’épidémie. De nouvelles contaminations sont en effet recensées au quotidien, même si leur nombre est en très nette baisse.

Ce programme de retour à la normale s’étend sur deux mois, du 1er juin à la fin juillet, avec de nouvelles directives toutes les 3 semaines environ. Mais jusqu’à la fin du mois de mai, les changements sont minimes : chacun reste fortement invité à travailler chez soi et éviter les sorties qui ne sont pas nécessaires. Certains commerces vont cependant pouvoir ouvrir aux horaires habituels.

De 1er au 19 juin, les déplacements seront possibles depuis et vers les cinq préfectures de Tokyo, Saitama, Chiba, Kanagawa et Hokkaidô, mais devront s’effectuer avec la plus grande vigilance. Passée cette date, tout voyage sera possible à travers le pays s’il n’est pas à but touristique. Les déplacements liés aux loisirs devront en effet rester un certain temps au sein de la préfecture même.

À partir du 19 juin également, les rassemblements de 1 000 personnes maximum seront permis. Néanmoins, pour un événement en intérieur, il faudra que le nombre de participants soit inférieur à la moitié de la capacité totale en temps normal, et pour un événement extérieur, il faudra que chacun garde si possible une distance de 2 mètres avec les autres personnes. Les grands événements sportifs comme les matchs de baseball pourront à nouveau être organisés, mais sans spectateurs.

Si les directives à suivre à partir du mois d’août seront données ultérieurement, il est prévu que toutes les activités reprennent sans restrictions. Le Premier ministre a cependant prévenu que dans le cas d’une nouvelle vague importante de contaminations, le retour à l’état d’urgence reste possible.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 26 mai 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

santé FNN coronavirus