Harcèlement et abus de pouvoir dans les grandes entreprises japonaises : une loi majeure est effective depuis le 1er juin

Société Travail

Une nouvelle loi au Japon contre le harcèlement et les abus de pouvoir est effective depuis le 1er juin 2020 dans les grandes compagnies.

Les patrons seront désormais dans l’obligation de recevoir leurs employés s’ils se disent victimes de telles pratiques, de rester à leur écoute et de prendre des mesures adéquates pour résoudre ces problèmes. Les employés pourront également bénéficier d’un suivi.

Dans le cas d’un refus de coopérer ou d’autres attitudes néfastes, les noms de ces compagnies peuvent être officiellement révélés.

Cette loi interdit de même aux grandes sociétés d’engager des poursuites contre les personnes qui dénoncent ce type de comportement et elle les oblige à collaborer aux enquêtes pour harcèlement sexuel visant des membres de leur personnel menées par d’autres firmes.

Pour ce qui est des petites et moyennes entreprises, la loi prendra effet en avril 2022.

(Voir également notre article détaillé autour du sujet : La généralisation du télétravail au Japon : la fin du harcèlement sexuel et des abus de pouvoir ?)

(D’après la diffusion sur Prime Online du 2 juin 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

entreprise société travail FNN harcèlement