Le Japon atteint les 20 000 cas de contaminations au Covid-19 au total en six mois

Société Catastrophe

Le 7 juillet, le nombre total de contaminations au coronavirus depuis le début de l'épidémie au Japon a franchi la barre des 20 000. Le premier cas d’infection sur l’Archipel avait été enregistré le 16 janvier, soit il y a presque six mois.

On comptabilise 979 personnes décédées (pour plus de détails voir le bilan de l'épidémie mis à jour quotidiennement).

La préfecture de Tokyo est actuellement la plus touchée, en recensant plus de 100 cas par jour depuis le 2 juillet. Une telle situation n’avait pas été observée depuis deux mois environ. La plupart des personnes atteintes sont dans leur vingtaine ou leur trentaine.

Comme depuis quelques semaines déjà, de nombreux cas traçables proviennent d'établissements pour adultes de la capitale (bars à hôtesses, host club…) situés dans les quartiers de distractions nocturnes de la capitale comme Ikebukuro, dans l’arrondissement de Toshima.

Avec une hausse des cas, cette zone est dans le viseur de la gouverneure de Tokyo Koike Yuriko. Avec le soutien du maire de Toshima (voir photo), elle réfléchit à la mise en place de tests de dépistage de tous les employés des host club de l’arrondissement à partir du 9 juillet, ainsi qu'à une aide financière à hauteur de 500 000 yens (4 120 euros) pour les établissement contraints de stopper leurs activités pendant 10 jours au moins (s’il s’avérait qu’un cluster était apparu lors du dépistage).

(D’après la diffusion sur Prime Online du 8 juillet 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

Tokyo catastrophe santé Koike Yuriko FNN coronavirus Ikebukuro