Retrait du bonus salarial des infirmières et menaces de démission : un hôpital de Tokyo fait marche arrière

Société Travail

Le samedi 17 juillet, l’Hôpital universitaire féminin de Tokyo a informé ses salariés que leur prime d’été sera versée comme d’habitude. La direction les avait prévenus en juin de l’annulation du bonus salarial, en raison des pertes budgétaires dues notamment à la crise sanitaire.

Face à cette décision, environ 400 infirmières de l’établissement avaient collectivement remis leur démission. La direction a alors fait marche arrière en assurant qu’elle pourrait rassembler des fonds afin que leur prime puisse être reversée le mois prochain. 

Des foyers d’infections continuent d’apparaitre régulièrement dans les hôpitaux du Japon. Les professionnels de santé, en première ligne dans la lutte contre le Covid-19, réclament plus de considération et craignent l’actuelle montée du nombre de personnes en état grave.

(Voir le dernier bilan du coronavirus au Japon)

(D’après la diffusion sur Prime Online du 18 juillet 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

travail salaire femme FNN hôpital