Le père et le fils américains complices de l’évasion de Carlos Ghosn seront-ils jugés au Japon ?

International Société

La cour de justice du Massachusetts a autorisé l’extradition vers le Japon de deux complices présumés de Carlos Ghosn, suspectés d’avoir aidé l’ancien patron de Nissan, qui était alors en liberté surveillée à Tokyo, à s’enfuir du pays le 29 décembre 2019.

Il s’agit d’un ancien membre des forces spéciales américaines, Michael Taylor, âgé de 59 ans, et de son fils Peter Taylor, 27 ans, arrêtés le 20 mai dernier. Selon l’enquête, Ghosn se serait caché dans un caisson d’instruments de musique apporté par ses complices, et aurait embarqué à bord d’un jet privé à l’aéroport du Kansai, au sud de la ville d’Osaka, pour rejoindre la Turquie, puis de là-bas le Liban, où il se trouve actuellement.

Il reste désormais à ce que le département d’État américain donne sa décision finale pour envoyer les deux ressortissants au Japon et laisser la justice nippone décider de leur sort.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 6 septembre 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

États-Unis international justice crime FNN Carlos Ghosn