Les vols à l’étalage avec un sac réutilisable : des délits motivés par la revente en ligne au Japon

Société

L’image montre une femme vêtue de noir se balader dans le rayon maquillage d’une supérette (konbini) de la ville de Fukuoka, au sud-ouest du Japon. La caméra la filme en train de placer successivement des articles dans son sac réutilisable, puis sortir du magasin…sans passer par la caisse. Elle aura ainsi volé 15 produits au total pour une somme d’environ 9 000 yens (71 euros).

Ces cas de « vols à l’étalage en grande quantité » sont en augmentation progressive au Japon et facilités depuis que tous les sacs plastiques fournis dans les commerces sont devenus payants, à partir du 1er juillet 2020. Cette mesure environnementale est en effet une bonne excuse pour apporter son propre sac réutilisable.

Par ailleurs, selon la police préfectorale de Fukuoka, ce type de délit où plusieurs exemplaires du même article sont dérobés est motivé par la possibilité de les revendre très simplement sur des sites spécialisés. Ce phénomène se répand depuis quelques années sur l’Archipel.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 9 septembre 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

société internet maquillage délit FNN Fukuoka