Décès d’une Japonaise de 82 ans après transmission du coronavirus par son aide-soignante : l’affaire est portée en justice

Société

Au mois d’avril, une Japonaise de 82 ans est décédée des suites d’une pneumonie provoquée par le coronavirus. Cette dernière aurait été infectée par son aide-soignante qui s’était rendue à son domicile tout en étant elle-même contaminée.

Elle avait poursuivi son travail malgré de la fièvre et une perte de goût et de l’odorat, des symptômes fréquents chez les personnes touchées. Elle a par la suite été testée positive au Covid-19.

La famille de la victime a décidé de porter l’affaire devant le tribunal et attaquer l’entreprise d’assistanat à domicile dans laquelle travaille l’aide-soignante, estimant que cette société « a fait preuve d’un terrible manque de prudence en continuant son service alors qu’elle connaissait suffisamment les risques de transmission ». 

Les plaignants ont reclamé des dommages et intérêts à hauteur de 44 millions de yens (environ 350 000 euros), et la première procédure orale se tiendra le 14 octobre.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 2 octobre 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

société justice vieillissement décès FNN fait divers coronavirus