Le styliste japonais Kenzo décède en France des suites du Covid-19

Mode

Le célèbre créateur de mode japonais Takada Kenzô s’est éteint le dimanche 4 octobre à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine après avoir contracté le coronavirus. Il avait 81 ans.

Le styliste avait fait de son prénom une marque mondiale de vêtements, d’accessoires et de parfums. Il a été le premier styliste à s’imposer à Paris.

Né à Himeji, à une cinquantaine kilomètres à l’ouest de Kobe, il entre en 1958 à une école de mode à Tokyo, le Bunka Fashion College, alors que l’établissement venait tout juste d’ouvrir ses portes pour les hommes. Lors de son cursus, il rencontre d’autres étudiants comme Matsuda Mitsuhiro, fondateur de la marque « Nicole », Kaneko Isao, créateur de Pink House ou encore Koshino Junko.

Takada Kenzô débarque en France en 1965, où il y restera jusqu’à la fin de sa vie. C’est en 1970 qu’il ouvre sa première boutique à Paris, spécialisée dans le prêt-à-porter féminin. Ses créations sont empreintes de traditions japonaises remises au goût du jour, comme de resplendissants motifs floraux et végétaux imprimés sur des jupes et des hauts. Ses kimonos aux inspirations modernes conquièrent également le monde de la mode.

Il crée sa première ligne pour hommes en 1983 et son premier parfum en 1988. Il revend la marque Kenzo en 1993 au groupe LVMH, mais reste un acteur important dans le milieu du design. Son dernier projet, « K3 », datait de janvier 2020.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 5 octobre 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

France mode décès FNN coronavirus