Le tueur en série de Zama, condamné à mort : « Ses actes sont parmi les plus atroces dans l’histoire du crime »

Société

Le 15 décembre, le tribunal du district de Tokyo a condamné le tueur en série de Zama, Shiraishi Takahiro, à la peine de mort. À l’annonce du verdict, l’homme de 30 ans n’a pas réagi. « Avez-vous entendu ? » a demandé le juge. « Oui », s’est contenté de répondre le coupable.

En octobre 2017, la police japonaise trouvait neuf corps dépecés à l’intérieur de l’appartement de Shiraishi, situé à Zama, proche de Tokyo. Si l’enquête avait révélé que les victimes étaient des personnes à tendance suicidaire et que le meurtrier avait profité de leurs faiblesses en les attirant à lui via son compte Twitter, il a été jugé qu’aucune d’entre elles n’avaient consenti à se faire tuer. Cet argument avait été le pilier de la défense lors du procès du criminel.

Les procureurs ont par ailleurs conclu que Shiraishi était pleinement conscient de ses actions, et qu’il en porte donc l’entière responsabilité.

« Ses actes sont parmi les plus atroces dans l’histoire du crime et montrent son mépris totale pour la vie humaine », s’est exprimé le juge.

Si Shiraishi avait expliqué qu’il ne remettrait pas en question la décision finale, les avocats de la défense ont toutefois entamé des procédures d’appel.

Voir également nos articles liés

(D’après la diffusion sur Prime Online du 16 décembre 2020)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

société justice Twitter meurtre crime peine de mort FNN réseaux sociaux Kanagawa