Blasphème ou révolution environnementale ? Un sandwich « presque aux œufs » en vente au Japon

Gastronomie Environnement

Pour lutter contre les mauvais impacts environnementaux de l’élevage d’animaux pour l’alimentation, la grande entreprise japonaise de produits alimentaires Kewpie compte mettre sur le marché un sandwich tout à fait original.

En effet, si la préparation a la même apparence et – encore plus étonnant – la même saveur qu’un sandwich aux œufs brouillés, son ingrédient principal est le soja. Aucune protéine animale n’est utilisée.

Ce nouveau sandwich appelé « Hobotama » (littéralement « presque des œufs ») sera distribué dans les fast-foods et les cafés d’hôtels entre autres dès la fin du mois de juin. Les sandwichs aux œufs brouillés sont très populaires sur l’Archipel.

L’élevage de bétail et la culture de leur alimentation (céréales) engendrent une déforestation et l’utilisation d’une quantité colossale d’eau. Par ailleurs, un nombre croissant d’études démontrent que toutes les étapes du processus de transformation de la viande provoquent une émission importante de gaz à effet de serre (GES).

Le Japon tente activement de réduire ses émissions carbone et miser sur les énergies renouvelables.

(Voir également notre article : Les Japonais adorent les œufs : une consommation toujours forte grâce à des prix stables pendant 50 ans)

(D’après la diffusion sur Prime Online du 10 juin 2021)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

environnement gastronomie alimentation FNN