Joie du mariage et tristesse de la séparation : la princesse Mako a dit au revoir à ses grands-parents

Société

Le grand jour est arrivé pour la princesse Mako d’Akishino. La nièce de l’empereur s’est mariée le 26 octobre au matin avec Komuro Kei, un ancien camarade d’université. L’union s’est effectuée dans la plus grande sobriéte, sans cérémonie rituelle.

La veille a été également une autre journée pleine d’émotion pour la princesse, lorsqu’elle s’est rendue au palais Sentô-gosho de Tokyo pour dire au revoir à ses grands-parents, l’empereur retiré Akihito et l’impératrice retirée Michiko.

En effet, selon la Loi de la maison impériale, un membre féminin de la famille impériale perd son statut en épousant un roturier .

Pour Akihito et Michiko, la princesse Mako est leur premier petit-enfant. Elle a donc toujours eu une existence particulière à leurs yeux. La séparation a sans doute dû être assez douloureuse.

La princesse Mako part dire au revoir à ses grands-parents, le 25 octobre au matin.
La princesse Mako part dire au revoir à ses grands-parents, le 25 octobre au matin.

L'empereur retiré Ahikhito et l'impératrice retirée Michiko aux côtés de leur petite-fille, la princesse Mako.
L’empereur retiré Ahikhito et l’impératrice retirée Michiko aux côtés de leur petite-fille, la princesse Mako.

Décembre 1994. À droite de la princesse Mako se tient sa mère, la princesse Kiko.
La princesse Mako (milieu) est entourée par sa mère la princesse Kiko (droite), son père le prince héritier Fumihito (arrière), sa petite sœur la princesse Kako (avant) et ses grands-parents Akihito et Michiko (gauche).

Décembre 1994.  La princesse Mako a trois ans.
Décembre 1994. La princesse Mako a trois ans.

Décembre 1994. La princesse Mako avec sa grand-mère, l'impératrice retirée Michiko.
Décembre 1994. La princesse Mako avec sa grand-mère, l’impératrice retirée Michiko.

Décembre 2017. L’empereur retiré Akihito et l’impératrice retirée Michiko écoutent avec attention les explications de leur petite-fille au sujet d’une peinture de plante. La princesse Mako est alors responsable de projet au musée national de l’Université de Tokyo et oroganise une exposition sur ce genre d'œuvre.
Décembre 2017. L’empereur retiré Akihito et l’impératrice retirée Michiko écoutent avec attention les explications de leur petite-fille au sujet d’une peinture de plante. La princesse Mako est alors responsable de projet au musée national de l’Université de Tokyo et oroganise une exposition sur ce genre d'œuvre.

La famille du prince Fumihito. (de gauche à droite) La princesse Mako, le prince Hisahito, le prince Fumihito, la princesse Kiko, la princesse Kako (photo du 14 novembre).
La famille de la princesse Mako. (de gauche à droite et de haut en bas) La princesse Kako, la princesse Mako, la princesse Kiko, le prince héritier Fumihito et le prince Hisahito.

Komuro Kei, son époux, a passé plus de trois ans aux États-Unis pour ses études de droit, dont il est sorti diplômé. Il est rentré au Japon fin septembre, puis a passé deux semaines en quarantaine avant de retrouver sa dulcinée.

Le 26 octobre au matin, le couple a remis l’acte de mariage à un responsable de l’Agence de la maison impériale qui s’est chargé de le donner à la municipalité. La princesse Mako d’Akishino est ainsi devenue « Komuro Mako ». L’après-midi, elle a donné une conférence de presse de dix minutes avec son compagon.

Les deux jeunes mariés comptent s’installer dans un appartement de la capitale, en préparation de leur départ aux États-Unis pour leur nouvelle vie.

Komuro Kei sortant de son domicile situé à Yokohama, le 25 octobre.
Komuro Kei sortant de son domicile situé à Yokohama, le 25 octobre.

Mai 2017. La princesse Mako et Komuro Kei annoncaient leurs fiancailles lors d'une conférence de presse.
Septembre 2017. La princesse Mako et Komuro Kei annoncaient leurs fiancailles lors d’une conférence de presse.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 25 octobre 2021)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

mariage FNN famille impériale impératrice Michiko empereur Akihito princesse Mako