Un magasin de produits russes à Tokyo victime de messages menaçants et de vandalisme

Société

« La Place Rouge », un commerce spécialisé en produits alimentaires russes situé dans le quartier de luxe de Ginza, à Tokyo, a reçu depuis le début de la guerre en Ukraine de nombreux messages désagréables et parfois inquiétants en ligne.

Une femme d’une vingtaine d’années est poursuivie en justice car elle est soupçonnée d’avoir menacé par mail les employés en écrivant le 18 mai « je vais venir vous lacérer à coup de couteau de cuisine ». Selon les autorités, elle souffrirait de troubles mentaux.

Par ailleurs, un Américain a été arrêté pour avoir vandalisé la pancarte de ce même établissement le 28 février dernier.

Il se trouve que le gérant et certains employés du magasin en question sont d’origine ukrainienne, et d’autres viennent d’Ouzbékistan. L’établissement avait alors tenu à poster la photo de la pancarte endommagée sur Twitter accompagnée d’un commentaire : « Nous sommes de simples commerçants qui n’avons rien à voir avec la politique menée en Russie. Nous cherchons juste à faire connaître la culture ukrainienne et russe au Japon. »

(D’après la diffusion sur Prime Online du 25 mai 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

Russie société Ginza guerre criminalité délit FNN Ukraine