Des « anti-vax » japonais arrêtés pour avoir pénétré sans autorisation dans des vaccinodromes pour enfants à Tokyo

Société

Cinq opposants à la vaccination ont été arrêtés le 2 juin à Tokyo pour avoir pénétré sans autorisation dans une clinique pour enfants de l’arrondissement de Shibuya en avril, ainsi que dans un vaccinodrome pour enfants de l’arrondissement de Shinjuku en mars, où une vingtaine de membres d’un groupe appelé « Yamato Q » s’y étaient rassemblés.

Les leaders avaient élevé la voix envers les médecins et les infirmières — « vacciner les gens est un crime ! », « arrêtez vos injections illégales sur le champ ! » —, obligeant le personnel soignant à interrompre son travail pendant une heure.

Les mouvements « anti-vax » au Japon restent tout de même relativement rares, et leurs actions sont peu relayées dans les médias japonais.

(Photo de titre : Kuraoka Hiroyuki, l’un des leaders du groupe Yamato Q. D’après la diffusion sur Prime Online du 2 juin 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

société enfant délit FNN coronavirus vaccin