Assassinat d’Abe Shinzô : le tireur avait du ressentiment envers un groupe religieux dont l’ancien Premier ministre aurait été proche

Société

Selon les dernières informations, l’homme qui a tiré deux balles sur l’ancien Premier ministre Abe Shinzô, auxquelles il a succombé le 8 juillet, avait du ressentiment envers un certain groupe religieux dont il pensait qu’Abe Shinzô était proche. Il a avoué vouloir le tuer, mais a expliqué qu’il n’y avait aucune raison d’ordre politique.

Yamagami Tetsuya, 41 ans, est un homme sans emploi qui vit à Nara. Il a été membre des Forces maritimes japonaise d’autodéfense environ trois ans jusqu’en 2005. Le 8 juillet vers 11 h 30, alors qu’Abe Shinzô prononçait un discours en public dans la ville en amont des élections de la Chambre des conseillers du 10 juillet, il lui tire deux balles dans le dos avec un arme artisanale, qui atteignent le bas du cou et la poitrine gauche. Le tireur est aussitôt intercepté (photo de titre) alors qu’Abe Shinzô s’effondre et se fait transporter à l’hôpital universitaire de Nara. Son décès sera confirmé vers 17 h.

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 8 juillet 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

crime FNN Abe Shinzô