Derrière l’assassinat d’Abe Shinzô, le tireur visait à l’origine un certain groupe religieux

Société

Selon les dernières informations de l’enquête sur l’assassinat de l’ancien Premier ministre Abe Shinzô, le tireur Yamagami Tetsuya, arrêté sur les lieux du drame et qui a avoué son acte, a dit à la police qu’il comptait à l’origine s’en prendre à un haut cadre d’un groupe religieux. Sa mère aurait effectué une importante donation à ce groupe, entraînant la ruine de sa famille.

L’homme de 41 ans a mortellement tiré deux balles sur Abe Shinzô car il le croyait en lien avec cette organisation. Lors de ses trois ans de travail au sein des Forces maritimes japonaises d’autodéfense de 2002 à 2005, Yamagami aurait confié à ses collègues ses inquiétudes au sujet des activités religieuses de ses parents.

Yamagami Tetsuya
Yamagami Tetsuya

Les enquêteurs soupçonnent que la frustration de Yamagami envers les hauts cadres du groupe religieux et du fait qu’ils soient difficile à atteindre se soit tournée vers l’ancien dirigeant japonais qu’il croyait en lien avec eux.

Le 8 juillet vers 11 h 30, Abe Shinzô s’est fait tirer dessus alors qu’il prononçait un discours en public dans une rue de la ville de Nara, en amont des élections de la Chambre des conseillers le 10 juillet. Il a reçu deux balles par derrière, qui ont atteint sa poitrine gauche. Son décès a été confirmé à l’hôpital vers 17 h.

(D’après la diffusion sur Prime Online du 10 juillet 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

société crime FNN Abe Shinzô