Assassinat d’Abe Shinzô : la secte Moon, mise en cause par le tireur présumé, sort de l’ombre pour s’expliquer

Société

Le 11 juillet, Tanaka Tomohiro, le président de la branche japonaise de l’Église de l’Unification, connue aussi sous le nom de « secte Moon », a dit en conférence de presse que la mère du tueur présumé de l’ancien Premier ministre Abe Shinzô, abattu en pleine rue trois jours avant, était une fidèle de cette organisation religieuse, créée en Corée du Sud en 1954. Il a ajouté qu’il coopérera entièrement avec la police si elle lui demande.

Lors de son arrestation après avoir tiré deux balles dans le dos de l’ancien dirigeant japonais, Yamagami Tetsuya avait expliqué qu’il entretenait de la rancœur envers un certain groupe religieux (non cité par les médias au début) auquel Abe Shinzô avait selon lui été lié. Tetsuya avait dit que sa mère avait effectué une donation d’un montant colossal à la secte, précipitant la ruine financière de sa famille.

« Abe Shinzô avait effectivement déjà envoyé des messages vidéos à des organisations en lien avec notre église lors d’événements», a admis Tanaka. « Mais il n’a jamais été un fidèle ni ne nous a jamais rendu visite. »

Le président de la secte Moon a de même assumé qu’il savait que la mère avait perdu tout son argent, mais qu’il n’en connaissait pas les circonstances précises. « Elle venait participer à nos cérémonies environ une fois par mois. »

Selon l’enquête, la mère aurait rejoint la secte Moon en 1998, dévastée après la perte de son époux décédé soudainement, et les sommes importantes qu’elles fournissaient à l’organisation auraient eu entre autres conséquences le suicide du grand frère de Tetsuya, par dépit.

Si Yamagami Tetsuya disait avoir voulu à l’origine viser les hauts cadres de la secte Moon, la difficulté d’une telle opération l’aurait poussé à s’en prendre à Abe Shinzô. Par ailleurs, le grand-père de ce dernier, l’ancien Premier ministre Kishi Nobusuke, avait forgé des liens avec le groupe religieux dans les années 1960, notamment avec son fondateur Sun Myung Moon.

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 11 juillet 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

Corée du Sud société religion crime FNN Abe Shinzô