Funérailles nationales en automne pour Abe Shinzô, l’ancien dirigeant japonais assassiné en pleine rue

Politique Société

Le 14 juillet, le Premier ministre Kishida Fumio a annoncé en conférence de presse que des funérailles nationales seront tenues cet automne en hommage à Abe Shinzô, l’ancien Premier ministre tué par balles en pleine rue à Nara le 8 juillet.

« Nous montrerons que notre pays ne se pliera pas à la violence et que nous sommes déterminés à défendre la démocratie », a -t-il déclaré. « Nous voulons également affirmer au monde notre désir de regarder vers l’avenir, pour faire honneur à l’héritage que nous avons reçu d’un Japon si rempli de vitalité. »

Abe Shinzô sera le deuxième dirigeant japonais à recevoir des funérailles nationales depuis la fin de la guerre, après Yoshida Shigeru en 1967. Elles seront sans doute organisées au Nippon Budôkan de Tokyo.

Concernant la tragédie de la semaine dernière, Kishida Fumio pense qu’il y avait des failles dans le dispositif de sécurité. Le tueur présumé, Yamagami Tetsuya, a tiré deux balles dans le dos de sa cible à quelques mètres de distance sans avoir été remarqué par les gardes du corps.

L’homme de 41 ans a expliqué son acte par un ressentiment envers une secte à laquelle il pensait Abe Shinzô lié. (Voir notre article pour plus de détails)

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 15 juillet 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

politique société crime décès FNN Abe Shinzô funérailles