Le ministre de la Défense et frère d’Abe Shinzô assume que des fidèles de la secte Moon l’ont aidé pour les élections

Politique Société

Le 26 juillet en conférence de presse, le ministre de la Défense Kishi Nobuo, qui est le jeune frère de l’ancien Premier ministre Abe Shinzô, abattu en pleine rue le 8 juillet, a assumé que des fidèles de l’Église de l’Unification (connue aussi sous le nom de « secte Moon ») avaient travaillé pour lui pour sa précédente campagne électorale.

« Ils m’ont aidé en tant que simples bénévoles, plutôt qu’en tant que membres du groupe religieux. Il est nécessaire d’avoir le plus de soutiens possibles pour se faire élire », a-t-il expliqué, ajoutant que leurs tâches consistaient entre autres à effectuer des appels téléphoniques pour inciter au vote.

La secte Moon, originaire de Corée du Sud, est actuellement sous le feu des projecteurs car c’est le nom du groupe dont avait parlé Yamagami Tetsuya, le principal suspect de l’assassinat d’Abe Shinzô. L’homme de 41 ans avait expliqué son acte par du ressentiment envers la secte qui avait précipité sa famille dans le chaos, et à laquelle il pensait l’ancien dirigeant japonais lié. L’affaire tragique avait poussé le président de la branche nippone à sortir de l’ombre. (Voir notre article en détail)

Par ailleurs le 19 juillet dernier à Séoul, l’ancien numéro 2 de l’organisation avait dit que le fondateur, Moon Sun-myung, avait été un proche du grand-père et du père d’Abe Shinzô, respectivement l’ancien Premier ministre Kishi Nobusuke et l’ancien ministre des Affaires étrangères Abe Shintarô, notamment à travers leur opposition à l’extension du mouvement communiste à partir des années 1960.

(Voir également notre article : In memoriam Abe Shinzô, le seul homme politique japonais qui avait réussi à être à la fois caustique et sympathique)

(D’après la diffusion sur Prime Online du 26 juillet 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

politique élection religion FNN Abe Shinzô