Entreprises made in Nippon

Des capsules « à dormir debout » : une petite révolution dans le monde du travail ?

Technologie

Vous somnolez au bureau ? Alors pénétrez dans cette capsule et reposez-vous « debout » pour un regain d’énergie en peu de temps. Cet équipement de fabrication nippone devrait être disponible sous peu.

Koyoju Plywood Corporation (Hokkaidô), grossiste dans le secteur du contreplaqué, a entrepris de mettre au point avec l’assistance technique du fabricant de mobilier de bureau Itôki, une « boîte à sieste » permettant aux utilisateurs de se reposer en restant debout.

Sa caractéristique principale ? La position verticale. Ce « module » qui aura la taille d’une cabine téléphonique, semble sortir d’un film de science-fiction. À l’intérieur, on s’installe, confortablement adossé, le corps calé par des reliefs capitonnés. Actuellement en cours de développement, la capsule est susceptible de connaître des modifications, mais elle devrait être proposée à la vente à l’été 2023. La verticalité du prototype attire l’attention, et sur Internet les réactions sont mitigées. Certains y sont favorables, quand d’autres trouvent l’objet « dystopique ».

Pour ceux qui sont gênés de s’assoupir au travail

Au bureau, on peut s’endormir sur sa table de travail ou dans un canapé, quelle différence ? Nous avons demandé à un représentant de Koyoju ce qui avait motivé le projet et cette forme.

— Racontez-nous ce qui vous a amené à développer ces « boîtes à sieste »

Avec la pandémie de Covid, nos modes de travail ont changé, il nous semblait que le mobilier de bureau allait également évoluer vers quelque chose qui relèverait de la prestation de service sur abonnement. C’est lors d’une rencontre de matching entrepreneurial que nous sommes rentrés en contact en novembre 2021 avec Itôki. Nous pensions que leur technologie pouvait être intégrée aux services et nouveaux produits que nous voulions développer, et nos échanges fructueux ont mené à la signature d’un contrat.

Rendu 3D de l’installation des capsules dans un bureau
Rendu 3D de l’installation des capsules dans un bureau

— Mais pourquoi à la verticale, quand on peut s’endormir sur une table ?

Faire une pause, dormir, assis ou couché n’est pas si aisé quand on se soucie du regard de l’entourage. Par ailleurs, pour pouvoir se reposer allongé, sur un lit par exemple, il faut disposer d’un grand espace, ce qui est difficile en contexte professionnel où la surface au sol est limitée. Ces modules sont donc la solution au problème car les boîtes permettent de dormir debout.

— Et le repos est-il vraiment réparateur dans cette position ?

Bien entendu, ce que nous voulons est un environnement confortable. Après, c’est une question de ressenti mais dans cette position, l’effet de gravité sur le corps fait que le sommeil n’est pas très profond, au réveil le cerveau sera plus vite opérationnel. Même une courte sieste devrait permettre que la pause soit efficace.

Du confort, même à la verticale ?

— À l’intérieur, c’est comment ? Quel maintien pour le corps ?

Basiquement, la structure assure le maintien des genoux, du bas du dos et de la tête. À terme, afin de garantir une position idoine, nous prévoyons une fonction de réglage pour une adaptation à toutes les morphologies. Notre priorité est de garantir le confort lors du repos, nous ferons grand cas des matériaux, de l’angle ou la taille des parties en contact avec le corps.

— Quelles autres fonctions prévoyez-vous ?

La pandémie de Covid étant ce qu’elle est, ventiler est primordial. Nous envisageons d’installer un purificateur d’air. Nous réfléchissons également à une fonction de désodorisation et à la diffusion de musiques d’ambiance. Dans un avenir plus lointain, il serait peut-être intéressant d’inclure un caisson à oxygène.

— Quelles sont les réactions sur la toile ?

Très variées et très instructives. Nous avons à cœur de satisfaire au mieux les utilisateurs et de leur offrir le meilleur confort.

Une capsule bientôt sur pied

— À qui les destinez-vous ?

Au tertiaire, tout d’abord. Mieux vaut dormir dans le noir, mais au travail impossible de faire de l’obscurité à son bureau, dans un canapé et encore moins dans un lieu de socialisation. Une boîte à sieste permettrait de faire un petit somme dans le calme. Chaque profession génère des besoins et des opportunités. La demande pourrait être forte là où le travail est physique et un repos même court est appréciable, par exemple.

Croquis de l’intérieur du module
Croquis de l’intérieur du module

— Combien coûte l’installation ? Avez-vous des acheteurs potentiels ?

Nous recevons déjà des demandes, mais le développement a débuté en juillet 2022. À ce stade du projet nous ne sommes pas encore en mesure d’annoncer des prix, ni de fournir des détails sur la structure ou le design des modules. À l’heure actuelle, l’idée est de proposer à la fois le produit à la vente et sous la forme d’une prestation de service par abonnement en ligne.

— Que souhaitez-vous avec ces boîtes à sieste ? Quel est votre message ?

L’institut de recherche de la NASA a mené des expériences sur le sommeil diurne qui ont montré que la sieste améliorait les capacités cognitives et la vigilance. Nous continuons à travailler au confort et à la sécurité afin de mettre sur le marché le plus rapidement possible un produit susceptible de jouer un rôle dans le développement de nouveaux environnements de repos sur les lieux de travail. Dans des endroits très fréquentés, comment se mettre à l’abri des regards pour faire un somme ? C’est là que les boîtes à sieste auraient un rôle à jouer. Ces havres de confort, comment prendront-ils forme ? Ouvrons l’œil et veillons sur l’avancée du projet.

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 27 juillet 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

technologie entreprise FNN sommeil