Fukushima : les travaux pour rejeter l’eau traitée de la centrale nucléaire dans l’océan ont débuté

Environnement

Le 4 août, TEPCO, la compagnie d’électricité de Tokyo et principal exploitant de la centrale de Fukushima Daiichi, a débuté la construction d’installations permettant de rejeter dans l’océan Pacifique l’eau traitée après la catastrophe nucléaire. Cette eau sera deversée dans la mer à travers un tunnel sous-marin, à environ un kilomètre au large de la côte, une décision prise en espérant atténuer les critiques à leur encontre, qui seraient sans doute plus virulentes si l’eau était rejetée directement depuis la côte.

La centrale de Fukushima Daiichi fait en effet face au problème croissant du manque de place pour stocker son eau contaminée. Elle sera diluée conformément aux standards internationaux et mise à la mer une fois débarrassée de ces nucléides radioactifs, à l’exception du tritium, difficile à extraire avec les techniques actuelles. Cependant, le niveau de concentration du tritium envisagé sera quarante fois inférieur à la norme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) concernant le niveau de tritium dans l’eau potable.

L’achèvement des travaux est prévue pour le printemps prochain, ou l’été dans le cas où les conditions climatiques ralentissent les opérations.

Articles liés

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 4 août 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

centrale nucléaire Fukushima mer radioactivité eau FNN