Décès de la styliste Hanae Mori, première asiatique à intégrer la haute couture parisienne

Mode

La stylise Hanae Mori, pionnière de la mode japonaise et première asiatique à être devenue membre de La Chambre syndicale de la couture parisienne, est décédée le 11 août à 96 ans. L’information a été relayée le 18. Ses obsèques se sont déjà tenus dans la plus stricte intimité.

Originaire de la préfecture de Shimane, Hanae Mori sort diplômée de l’Université féminine chrétienne de Tokyo en 1947. Après son mariage, elle intègre une école de couture dans l’objectif de confectionner des habits pour son mari et son enfant.

En 1951, elle débute sa carrière de styliste avec l’ouverture du magasin de vêtements « Hiyoshiya » dans le quartier de Shinjuku. C’est à cette période-là, en plein âge d’or du cinéma japonais, qu’elle crée des costumes pour de nombreux films (environ 500 films au total dans sa vie), dont ceux de grands réalisateurs comme Ôshima Nagisa et Ozu Yasujirô.

En 1965, elle présente sa première collection à l’étranger, à New York, estimée par les grands de la mode comme « la rencontre entre l’Orient et l’Occident », et en 1977, elle est la toute première asiatique à devenir membre officiel de La Chambre syndicale de la couture parisienne.

Parmi ses éminents travaux, citons les uniformes de la délégation nippone lors des Jeux olympiques de Barcelone en 1992, ou encore l’année suivante la confection de la robe de mariée d’Owada Masako, la future impératrice du Japon. Ses créations sont portées par de grandes personnalités comme Grace Kelly ou Nancy Reagan.

En 1989 et 2002, elle est décorée de l’ordre national de la Légion d’honneur française.

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 18 août 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

Paris mode femme personnalité décès FNN