Le groupe de hackers pro-russes Killnet déclare la cyberguerre avec le Japon

Technologie International

Les portails officiels du métro de Tokyo et du métro d’Osaka ont subi une cyberattaque le 7 août au soir, rendant temporairement difficile l’accès à ces sites.

Tout semble désigner le groupe de hackers pro-russes Killnet, qui a posté sur les réseaux sociaux une vidéo (voir lien ci-dessous) déclarant une cyberguerre au Japon, l’accusant de « mener une campagne anti-russe », notamment à travers leurs sanctions sur les importations russes et leurs aides en équipements militaires.

Depuis le 6 août, Killnet revendique de nombreux piratages de sites liés au gouvernement japonais. Le groupe d’activistes a ouvertement indiqué soutenir l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 8 septembre 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

Russie ordinateur guerre criminalité FNN Ukraine