Les gâteaux de Noël au Japon : pourquoi un prix en hausse cette année ?

Vie quotidienne Gastronomie

À Noël au Japon, cela fait longtemps qu’on a pris l’habitude de déguster un gâteau appelé Christmas cake. Mais cette année, son prix a augmenté... Pour quelle raison ?

Au Japon, le Christmas cake est un incontournable de la période de Noël. Ces dernières années, cette appétissante pâtisserie s’est diversifiée et l’offre comprend aussi des gâteaux de Noël traditionnels des différents pays européens. Pour la plupart toutefois, le Christmas cake reste une sorte de fraisier, c’est-à-dire une génoise enduite de crème fouettée et couronnée de fraises.

Il se trouve que cette année, le prix du Christmas cake a augmenté.

Le « Four Seasons Café », un établissement à la mode situé dans le quartier de Nishi-Kasai à Tokyo, prévoit d’en vendre 300 le 24 décembre. Noël est la période où les pâtisseries ont le plus de travail, mais selon Murasugi Jun’ichi, son directeur, ces « gâteaux de Noël » sont une source de souci pour la saison 2022. La hausse du prix de 80 % des denrées alimentaires le place dans une situation difficile. Il a ainsi décidé d’augmenter de 400 yens le prix de ce gâteau vendu l’an dernier à 4 400 yens (31 euros).

Selon une enquête de Teikoku Data Bank, le prix moyen des gâteaux de Noël vendus dans les supérettes et supermarchés a progressé de 200 yens. Ce sont des produits particulièrement sensibles à la hausse des prix, et celle-ci a été principalement causée par le coût des œufs. Cet aliment dont le prix est longtemps resté stable était pourtant considérée comme un bon élève en ce domaine.

« Jusqu’à présent une boîte de 10 kg coûtait autour de 2 000 yens (14 euros), mais aujourd’hui, elle atteint 4 000 yens. Les œufs sont néanmoins un ingrédient indispensable », explique Murasugi.

Les œufs coûtent aussi plus cher en magasin. Dans la chaîne de supermarchés Shinsen Ichiba, un responsable explique : « À son plus bas, leur prix est descendu à 130-140 yens, mais aujourd’hui, c’est 178 yens. Et c’est un prix calculé au plus juste. Nous sommes surpris que même le prix des œufs ait augmenté ! »

À Tokyo, le cours du kilo d'œufs de taille moyenne est actuellement près de 30 % supérieur à ce qu’il était l’an dernier à la même époque. Cela s’explique par la hausse du coût de l’alimentation des poules, et par la diminution de la production liée à l’épidémie de grippe aviaire. Les œufs ne sont pas seulement utilisés dans les gâteaux. Les Japonais en mangent tous les jours ou presque, et l’augmentation de leur prix va peser sur les budgets des familles japonaises en cette fin d’année. (Voir notre article : Les Japonais adorent les œufs : une consommation toujours forte grâce à des prix stables pendant 50 ans)

Espérons cependant que la hausse des prix n’empêchera à personne de profiter des fêtes de fin d’année dans l’Archipel !

(Voir la vidéo sur le lien ci-après. D’après la diffusion sur Prime Online du 6 décembre 2022)

https://www.fnn.jp/

[© Fuji News Network, Inc. All rights reserved.]

économie gastronomie gâteau prix Noël FNN