Affaire des collectes de fonds du gouvernement japonais : plus de 500 millions de yens auraient été dissumulés

Politique

De nouvelles révélations dans l’affaire des soirées de collectes de fonds sont en train de détériorer davantage l’image du gouvernement japonais.

Alors qu’une dizaine de députés membres de la faction Abe, la plus importante des cinq factions composant le Parti libéral-démocrate (PLD, au pouvoir), étaient soupçonnés d’avoir reçu de l’argent non déclaré à hauteur d’environ 100 millions de yens (640 000 euros) pendant cinq années jusqu’en 2022, le ministère public estime que c’est finalement la très grande majorité des 99 députés membres de la faction qui pourraient être impliqués, et que la somme totale accumulée en secret dépasserait les 500 millions de yens (3,19 millions d’euros).

La faction Abe était dirigée par feu l’ancien Premier ministre Abe Shinzô, assassiné en juillet de l’année dernière.

Ce scandale concerne les soirées de collectes de fonds qu’organisent les cinq factions du PLD chaque année. Une partie des sommes récoltées n’auraient pas été déclarées dans le rapport envoyé au ministère des Affaires intérieures, et l’argent caché aurait été redistribué à des députés sous forme de pots-de-vin.

Les procureurs pensent que ce procédé du PLD est effectué de manière systématique, et ils tentent de monter un dossier d’accusation contre tout le groupe politique.

Sous le feu des critiques, le Premier ministre Kishida a fait savoir qu’il comptait remplacer cinq hauts fonctionnaires de son gouvernement, dont le porte-parole Matsuno Hirtokazu et l’actuel ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Nishimura Yasutoshi.

Soirée de collecte de fonds du PLD organisée le 6 décembre 2021 en présence de l'ancien Premier ministre Abe Shinzô.
Soirée de collecte de fonds du PLD organisée le 6 décembre 2021 en présence de l’ancien Premier ministre Abe Shinzô.

(Voir également notre article : Le Premier ministre Kishida Fumio à la recherche de son Machiavel intérieur ?)

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

politique PLD argent Actu Abe Shinzô