Accueil > Mots clés
APD
Le Japon met fin à son aide à la Chine, 40 ans après leur Traité de paix et d’amitié

Le Japon a signé un Traité de paix et d’amitié avec la Chine en 1978, et a commencé dès l’année suivante à lui fournir une aide publique au développement (APD). Cette aide prendra fin en 2018. Durant les 40 dernières années, le Japon aura fourni des crédits en yens, une aide financière non-remboursable et une assistance technique pour une contribution totale de 3 65 0 milliards de yens.
plus

Les stratégies exemplaires de l’APD japonaiseÔtsuka Keijirô

Le Japon est fier, à juste titre, de son aide publique au développement (APD). Mais il pourrait sans doute faire encore mieux pour rendre son APD plus efficace. D’après Ôtsuka Keijirô, un économiste spécialiste du développement, les Japonais devraient adopter une stratégie centrée sur le développement des ressources humaines.
plus

Le nouveau visage des ONG japonaisesÔnishi Kensuke

En l’espace d’une vingtaine d’années, les organisations non-gouvernementales (ONG) japonaises ont grandement développé leurs activités dans le secteur de l’assistance humanitaire internationale et grâce à leurs efforts, le visage de l’aide japonaise à l’étranger est en train de changer. Ônishi Kensuke, qui a fondé l’une des plus importantes ONG japonaises, est aussi à l’origine d’initiatives locales et régionales de tout premier plan en faveur d’une coopération intersectorielle dans le domaine de l’humanitaire. Dans les lignes qui suivent, il fait le point sur cette question et explique la façon dont il envisage l’avenir.
plus

L’APD japonaise, catalyseur des forces du secteur privé et de la société civileKitano Naohiro

A l’heure de la diversification des sources de financement destinées aux pays en voie de développement, la part de l’aide publique au développement (APD) allouée par les nations développées baisse. Dans ce cadre, quel peut être le rôle de l’APD japonaise ?
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone