Accueil > Mots clés
estampe
Shunga : la quintessence de l’érotisme japonaisTony McNicol

La plupart des gens ont eu l’occasion d’admirer des estampes japonaises pleines de vie et de subtilité, même quand ils ne connaissent pas bien l’art de ce pays. Mais les maîtres les plus connus du « monde flottant » (ukiyo) ne se sont, bien souvent, pas contentés de représenter des lieux célèbres et des scènes et de la vie rurale et urbaine de l’Archipel sur leurs estampes. On leur doit aussi des shunga (littéralement « images de printemps ») qui consistent en des scènes de sexe pour le moins explicites. Ces estampes érotiques pleines de passion et d’humour sont aussi, dans bien des cas, satiriques. Le British Museum de Londres a organisé une exposition intitulée Shunga : Sex and Pleasure in Japanese Art, qui a été inaugurée en octobre 2013 et devrait durer jusqu’au 5 janvier 2014. Dans les lignes qui suivent, l’écrivain Tony McNicol donne un aperçu de cette manifestation consacrée à l’art érotique japonais, qui connaît un énorme succès.
plus

Les estampes japonaises, média de l’époque d’EdoBrigitte Koyama-Richard

Accrochées sur les murs des musées, les estampes japonaises sont aujourd’hui respectueusement admirées. Pourtant à l’époque d’Edo où elles furent créées, ludiques, pédagogiques, médiatiques elles faisaient partie intégrante de la vie quotidienne. Reflet de la société japonaise de cette époque, elles sont passionnantes.
plus

[Diaporama] La tour Tokyo Skytree, du chantier à l’achèvementSatô Shintarô (photo)

La tour Tokyo Skytree a fêté son premier anniversaire le 22 mai 2013. Avec le chiffre de 5 millions de visiteurs dépassé dès février de cette année, Skytree est devenue incontestablement un des sites les plus célèbres de la capitale nippone. Les quatre années de sa construction ont été immortalisées par la photographie.
plus

La modernité à l’école du passé — Yamaguchi Akira, artisteBrigitte Koyama-Richard (intervieweur)

Yamaguchi Akira applique les techniques picturales traditionnelles de la peinture japonaise pour un propos qui appartient à celui de l’avant-garde contemporaine. Ses œuvres « pop » sont appréciées dans le monde entier. Une Française, auteur de plusieurs ouvrages sur l’art japonais s’intéresse de près à cette approche.
Article lié :【Diaporama】 L’univers de Yamaguchi Akira
plus

Comment le Japon devint « la grande puissance du jeu vidéo » (1)Tane Kiyoshi

La Famicom ou la DS de Nintendo, la Play Station de Sony, nombre de consoles de jeux ont exercé une influence mondiale sur la culture populaire. Pourquoi cette culture du jeu est-elle apparue au Japon ? Partons à la recherche de ce secret.
plus

L’ukiyo-e, ou le reflet de la force de la culture populaireHosoda Haruko

A partir de la seconde moitié du XVIIe siècle, les visites dans les quartiers réservés devinrent un des divertissements favoris des hommes d'Edo. La fréquentation des courtisanes les plus belles nécessitait des frais trop élevés pour être à la portée de la bourse des hommes du peuple. Les femmes d'Edo, pour leur part, aimaient le théâtre, une distraction bien moins coûteuse, mais inaccessible po…
plus

Le mont Fuji et la culture japonaiseTakashina Shûji

Depuis les temps lointains de l’époque ancienne, le mont Fuji a toujours inspiré de l’admiration et du respect aux Japonais et il a servi de thème à de nombreuses œuvres picturales et littéraires. Pourquoi le Fujisan est-il si cher au cœur des Japonais ? C’est la question à laquelle Takashina Shûji, spécialiste de l’histoire de l’art et professeur émérite de l’Université de Tokyo, cherche à répondre dans les lignes qui suivent.
plus

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone