Accueil > Mots clés
langue
Comment devenir ami avec les « kanji », la bête noire des apprenants en japonais

Pour écrire leur langue, les Japonais ont recours à trois types de caractères différents : deux syllabaires, les hiragana et les katakana, et des idéogrammes, les kanji. Ces derniers sont manifestement la bête noire des apprenants en japonais. Si le nombre d'idéogrammes et leur mémorisation peuvent faire peur, surtout, ne vous découragez pas ! Le jeu en vaut la chandelle. Nous présentons ici des exemples simples pour vous motiver.
plus

Le mauvais enseignement de l’anglais au JaponTorikai Kumiko

Les Jeux olympiques de Tokyo de 2020 toujours dans le viseur, le gouvernement a lancé une réforme accélérée de l’enseignement de l’anglais. Son objectif ? Permettre un apprentissage efficace de cette langue, que les japonais ont beaucoup de mal à maîtriser, à partir de l’école élémentaire jusqu’au concours d’entrée dans le supérieur. Mais cette idée pose quelques problèmes de base.
plus

Katakana : le second syllabaire indispensable pour apprendre le japonaisRichard Medhurst

Les katakana sont des caractères syllabiques utilisés par les Japonais pour transcrire les mots et les noms d’origine étrangère…mais pas seulement ! Il est absolument indispensable de les maîtriser pour pouvoir lire correctement la langue de l’Archipel.
plus

Hiragana : la première phase de l’apprentissage du japonaisRichard Medhurst

Pour pouvoir lire le japonais, il vaut mieux débuter par l’apprentissage des « hiragana ». L’acquisition de ce syllabaire permet en effet de progresser de la meilleure façon qui soit.
plus

À la redécouverte du japonais : l’univers fascinant des onomatopéesEhab Ahmed Ebeid

Dans les onomatopées de la langue japonaise, le redoublement des syllabes est un phénomène fréquent et bien étrange : si tsuru-tsuru, par exemple, utilisé quand on avale prestement des nouilles, renvoie une image appétissante, zuru-zuru évoque plutôt une manière de manger peu ragoûtante. Faisons une incursion dans l’univers fascinant de ces éléments de langage.
plus

Le feu vert serait bleu ? Le japonais, une langue très coloréeRichard Medhurst

Des feux de signalisation « bleus » sont toujours source d’étonnement pour les apprenants en japonais. En effet, le mot midori correspondant au « vert », et ao au « bleu », difficile de comprendre pourquoi le feu clairement vert au Japon est appelé ao shingô. Cela démontre bien que même les termes les plus courants ne peuvent être traduits si facilement. Car non, le feu vert au Japon n’est pas d…
plus

Les mots d’origine étrangère, une menace pour la langue japonaise ?Ehab Ahmed Ebeid

Un jour où je me rendais au travail en train, j’ai entendu par hasard un collégien japonais lancer à son camarade : « Dis, tes vêtements… ils font très nostalgique ! » Il avait utilisé le mot d’origine anglaise « nostalgic », qui se prononce en japonais nosutarujikku. Je me suis alors demandé si des gens aussi jeunes qu’eux connaissaient vraiment la signification du mot « nostalgie »… Nous ente…
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone