Accueil > Mots clés
matsuri
Quatre grands festivals du Tôhoku [1] : le Nebuta matsuri d’Aomori

Premier grand festival du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le festival des Nebuta, célèbre pour ces chars décoratifs éclairés de l’intérieur, fait partie des plus grandes fêtes de l’été. Et pour se mêler à l'ambiance, il suffit de passer le costume de rigueur. Vous voici désormais danseur officiel !
plus

Le sanctuaire Yasaka de Kyoto, emblème d’un des plus grands festivals du Japon

Situé dans un périmètre accessible à pied du centre de Kyoto, ce sanctuaire est non seulement le lieu où les résidents viennent vénérer leur divinité tutélaire mais également un site touristique très visité. C’est également en son honneur qu’a lieu le « Gion matsuri », l’un des trois grands festivals du Japon, ce spectacle emblématique de l’été à Kyoto qui se perpétue depuis le IXe siècle.
plus

« Taiko », les tambours japonais

Les rythmes puissants des taiko, les tambours traditionnels nippons, ont conquis des adeptes bien au-delà des frontières du Japon.
plus

L’art de porter le « chic d’Edo » à Asakusa

Le hanten est un manteau court que l’on porte pour participer à un matsuri (fête votive). Et se sentir beau dans un hanten teint à la main dans les règles de l’art par un artisan de valeur, est une chose qui rend un « enfant d’Edo », un Edokko, particulièrement fier de lui.
plus

La carte des festivals traditionnels au Japon

Personne ne sait exactement combien de festivals sont organisés au Japon chaque année, mais les estimations varient entre 100 000 et 300 000, et chacun d’entre eux est le reflet de l’histoire et de la culture propres à une région. Nous vous proposons une sélection de vingt des plus grandes fêtes du pays.
plus

[Diaporama] Quatre saisons au sanctuaire d’IseNakano Haruo (photo)

Le grand sanctuaire d’Ise, qui vient, comme tous les 20 ans, d’achever cette année 2013 son Shikinen Sengû (sa « translation périodique ») afin d’être reconstruit, est de nouveau tout neuf. Un photographe, qui est né et a grandi à Ise, en a capturé les grandioses expressions des quatre saisons.
plus

Gion matsuri et l’hospitalité légendaire des Kyotoïtes

Du premier au dernier jour de juillet, la ville millénaire de Kyoto se pare aux couleurs de « Gion matsuri », le festival de Gion. Ce sont évidemment les temps forts du « yoiyama », du 14 au 16, et la procession des « yamahoko » le 17 qui attirent le plus de monde. L’esprit de l’hospitalité des citoyens de Kyoto, qui allaient jusqu’à importer des objets précieux de l’étranger pour décorer leurs chars, a toujours soutenu ce festival traditionnel, le plus important de tous les matsuri d’été du Japon.
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone