Accueil > Mots clés
PIB
2017 : une « embellie » à l’horizon pour l’économie du JaponTakumori Akiyoshi

Que nous réserve l’année 2017 en ce qui concerne l’économie du Japon ? Dans les lignes qui suivent, Takumori Akiyoshi, économiste en chef chargé de la gestion des actifs de Sumitomo Mitsui, explique pourquoi les prévisionnistes du gouvernement et du secteur privé japonais pensent que l’« embellie » économique tant attendue va enfin se concrétiser.
plus

Le début tardif des mesures de lutte contre la pauvreté des enfantsAbe Aya

La plupart des touristes étrangers qui viennent au Japon n’y voit probablement pas de pauvreté. Il n’y pas de graffiti dans les villes japonaises, les mendiants y sont rares, et les habitants sont bien habillés. Il n’existe pas au Japon de quartiers où il n’est pas recommandé de se promener seul la nuit, et les pickpockets sont peu nombreux. Parmi les pays développés, le Japon est l’un des pays …
plus

Comment relever le taux de croissance tendanciel ?Kôno Ryûtarô

Pour relever le taux de croissance tendanciel du Japon, il faut traduire en actes la troisième flèche des « Abenomics », la stratégie de croissance. Malgré ce nom, elle comporte de nombreuses mesures qui font appel aux entreprises existantes et posent un obstacle pour les nouveaux entrants, avec pour résultat de tirer vers le bas le taux de croissance tendanciel. Le principal problème de cette troisième flèche est qu’elle ne comporte pas de réforme du régime de sécurité sociale. Si les coûts de celui-ci poursuivent leur expansion galopante, l’accumulation du capital stagnera, et le taux de croissance tendanciel redeviendra négatif.
plus

Comment faire avancer la réforme du système d’assurances socialesYashiro Naohiro

Si le Japon veut réussir à assainir ses finances publiques, il doit reconsidérer le coût de la sécurité sociale, c’est-à-dire le coût de ses régimes de retraite et d’assurance médicale vieillesse. Yashiro Naohiro, professeur invité à l’International Christian University de Tokyo, présente une feuille de route pour y parvenir.
plus

Hausse de la TVA japonaise : la triste réalité des chiffresKobayashi Keiichirô

Le 1er avril 2014, le gouvernement japonais a relevé le taux de la taxe à la consommation de 5 à 8 %, en dépit des fortes réticences que l’annonce de cette mesure avait suscitées. Mais d’après les calculs de plusieurs économistes américains, cette hausse de la TVA et celle — de 8 à 10 % — qui devrait lui faire suite en octobre 2015 seront loin d’être suffisantes pour redresser les finances publiques de l’Archipel. Kobayashi Keiichirô, professeur d’économie à l’Université Keiô, se penche sur les « chiffres inquiétants » proposés par ces éminents chercheurs et sur l’éventualité d’une crise d’endettement au Japon.
plus

Les obstacles à l’équilibre budgétaire au JaponOkazaki Tetsuji

Malgré le niveau critique de sa dette publique, le Japon continue d’accumuler d’importants déficits, financés par le recours répété à l’emprunt. L’historien de l’économie Okazaki Tetsuji examine ici les obstacles qui s’opposent à l’assainissement des finances publiques.
plus

La hausse de la TVA et la politique économique d’Abe ShinzôTakenaka Harukata

Le 1e octobre 2013, le cabinet du Premier ministre Abe Shinzô a décidé que le gouvernement procèderait à une hausse — la première depuis 1997 — du taux de la taxe sur la consommation. Celle-ci devrait passer de 5 % à 8 % le 1e avril 2014, conformément à ce qui était prévu. Dans les lignes qui suivent, je vais proposer une interprétation politique de cette décision. Ces derniers temps, le Premie…
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone