Accueil > Mots clés
tradition
Les jardins japonais ne mourront jamais

Sano Tôemon est surtout connu pour son titre de Sakuramori, le « Protecteur des cerisiers » de nombreux lieux célèbres dans tout le pays. Il est l’actuel chef de la maison Uetoh Zôen, chargée de l’entretien des jardins de nombreux temples et sanctuaires, ainsi que ceux de particuliers ou de lotissements privés. Inquiet de la disparition progressive des jardins traditionnels et de l’essence de la culture japonaise, ce défenseur de la nature porte un regard sévère sur la société et son évolution.
plus

Les « ama », des femmes résolues à sauver une tradition plurimillénaireJulian Ryall

Il y a un demi-siècle, le Japon comptait encore 17 000 ama (littéralement « femmes de la mer »), des plongeuses en apnée perpétuant une tradition vieille de 3 000 ans. Mais depuis, leur nombre a tellement diminué qu’aujourd’hui, il se limite en tout et pour tout à 2 000 dont la moitié vit dans la préfecture de Mie, sur la côte à l'est d'Osaka. Qui plus est, la population des ama a tendance à vieillir rapidement. Comment faire pour susciter des vocations parmi les jeunes afin que cette activité traditionnelle continue à exister ?
plus

« Washi », le papier japonais qui dure mille ans

Le 27 novembre 2014, l’Unesco a inscrit le papier japonais, le washi, sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en tant que « savoir-faire du papier artisanal japonais ». Les techniques de fabrication du papier sont arrivées de Chine au Japon aux alentours du VIIe siècle. L’histoire du washi a donc commencé il y a au moins 1 300 ans. Les caractéristiques climatiques et géographiques ont ensuite contribué à l’apparition d’une grande variété de types de papier fabriqués à la main dans différentes régions de l’Archipel.
plus

Le plus grand autel dédié à la fête des filles

Avec un autel géant de 7 mètres, 31 marches, et 1 830 poupées dressées sur un tapis rouge, la ville de Kônosu (préf. Saitama) a choisi sa façon de célébrer le hina matsuri, la fête des petites filles, ayant lieu le 3 mars. Cette « pyramide », qui en est à sa 14e année d’exposition, est la plus grande réalisation dédiée à cet événement au Japon, et avait été à l’origine conçue afin de pr…
plus

Karl Bengs, l’architecte allemand qui redonne vie à l’habitat traditionnel japonais

L’architecte allemand Karl Bengs a sauvé plusieurs vieilles maisons menacées de disparition dans des villages dépeuplés de l’Archipel. Il s’est ainsi affirmé comme l’un des plus ardents défenseurs de l’habitat traditionnel japonais. Nippon.com lui a rendu visite chez lui, à Taketokoro, un district rural de la préfecture de Niigata, au nord-ouest du Japon.
plus

« Irezumi » : histoire du tatouage au JaponYamamoto Yoshimi

Considéré dans le passé comme noble tradition ou encore quintessence de la mode urbaine, pour être ensuite déclaré illégal à l'ère moderne, le tatouage au Japon a connu une histoire mouvementée. L'anthropologue culturelle Yamamoto Yoshimi la retrace jusqu’à nos jours.
plus

Un phénomène d’origine divine à Nagano ?

Un rituel shintô a eu lieu le 5 février au matin devant le « chemin de dieu » du lac Suwa, préfecture de Nagano. Ces crêtes de glace sont-elles les empreintes d’un dieu ? Ce phénomène, appelé Omiwatari, est visible lors des hivers particulièrement froids au lac Suwa, préfecture de Nagano. Sa surface gèle, l’épaisse couche de glace se fissure, et crée après quelques jours une ou plusieurs cr…
plus

haut de page

1 2 3 4 5 6 12

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone