Accueil > Mots clés
tradition
« Shichi-go-san », la célébration d’automne en l’honneur des enfants

En novembre, les filles de trois et sept ans et les garçons de cinq ans célèbrent avec leurs familles le traditionnel shichi-go-san dans les sanctuaires shintô et les temples bouddhistes. Le nom shichi-go-san signifie littéralement sept-cinq-trois (七五三).
plus

La calligraphie japonaise Shodô, la « voie de l’écriture »

Le shodô est un art traditionnel japonais d’écriture. Muni d’un pinceau et d’encre de Chine, le calligraphe trace des kanji et des kana sur du papier. L’art de tracer des kanji est originaire de Chine. Après avoir été transmis au Japon, il a connu sa propre évolution jusqu’à devenir le shodô que nous connaissons aujourd’hui. Récemment, le shodô connaît un regain de popularité au travers de représentations spectaculaires.
plus

La culture du cadeau au Japon

Coutume nipponne consistant à offrir des cadeaux à deux périodes de l’année, « o-chûgen » en été et « o-seibo » en fin d’année, cet échange de bons procédés est l’un des ingrédients majeurs du bon déroulement des liens relationnels, et un élément à part entière de la culture de l’Archipel.
plus

Le 7 juillet : « Tanabata », la fête des étoiles

Une fois par an, la septième nuit du septième mois, Orihime et Hikoboshi, séparées le reste de l’année par la Voie lactée, peuvent se retrouver… Au Japon, de nombreux festivals liés à cette légende sont organisés aux alentours du 7 juillet ou du 7 août pour célébrer les retrouvailles de ces deux amants, qui donnent aux participants l’occasion de faire un vœu.
plus

La cérémonie de mariage au Japon

Au Japon, le mariage ne comporte quasiment aucune connotation religieuse. Survivance de la coutume selon laquelle le mariage est essentiellement l’affaire des parents, c’est le repas de noces qui constitue aujourd’hui encore le point culminant de la cérémonie. Dans la tendance actuelle, le mariage est tout d’abord célébré dans une église ou un sanctuaire shintô, puis suivi du banquet de noces.
plus

Le bonsaï, une passion qui gagne le monde

L’intérêt que suscitent les bonsaïs ne cesse de croître et, même s’il reste discret, nous assistons dans le monde, et notamment en Europe, à un véritable engouement pour le bonsaï, cet art typiquement japonais qui demande du temps, de la minutie et infiniment de patience.
plus

La délicate douceur du sucre japonais « wasanbon »

Le sucre wasanbon fabriqué dans l’île de Shikoku est un des ingrédients essentiels des friandises japonaises. Son arôme discret et sa douceur délicate contribuent à donner aux gâteaux japonais, ou wagashi, une saveur particulière. Les visiteurs de la Raffinerie de sucre Hattori dans la préfecture de Tokushima ont la possibilité de confectionner eux-mêmes des gâteaux wasanbon à la main.
plus

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone