Accueil > Mots clés
tsunami
Une sonate de Bach sur un violon « né du tsunami », en hommage aux victimes du 11 mars

Une sonate sur un violon fabriqué à partir de bois provenant des ravages du tsunami du 11 mars 2011 a été jouée en mémoire des victimes de la catastrophe, devant un pin de la côte nord-est du Japon qui a miraculeusement survécu aux vagues. Kudô Takashi, jouant la sonate du tsunami devant un pin miraculé du désastre sur la côte nord-est du Japon, le 9 mars 2017. Ce pin est devenu un des symbole…
plus

Fukushima Daiichi, cinq ans après l’accidentTakahashi Hideki

Cinq années se sont écoulées depuis l’accident dans la centrale nucléaire Fukushima Daiichi exploitée par la compagnie d’électricité de Tokyo, la pire catastrophe nucléaire depuis celle de Tchernobyl. Les réservoirs d’eau contaminée se dressent en rangs serrés dans l’enceinte de la centrale en cours de démantèlement, où travaillent quelque 7 000 ouvriers chaque jour.
plus

Après le tsunami, la reconstruction vécue par un Anglais

Aucune municipalité n’a autant souffert du tsunami de mars 2011 qu'Ishinomaki, dans la préfecture de Miyagi, où le désastre a fait 3 500 victimes et détruit 20 000 bâtiments. Richard Halberstadt, citoyen britannique et résident de longue date à Ishinomaki, avocat passionné de sa ville d’adoption, nous a parlé de ses 23 ans de relations avec la cité et a partagé ses perspectives sur le long et dur chemin vers la reconstruction.
plus

La situation du logement cinq ans après le séismeKikuchi Masanori

Cinq ans après le tremblement de terre, plus de 60 000 personnes vivent encore dans les conditions précaires des maisons préfabriquées, dites logements d’urgence, dans les zones sinistrées. Alors que la reconstruction dans les zones urbaines progresse de façon relativement satisfaisante, les travaux dans les zones d’activités agricoles ou de pêche dominantes présentent des disparités importantes. Notre reporter a enquêté sur la situation du logement dans les villes de Sendai et de Onagawa, dans la préfecture de Miyagi.
plus

Après le tsunami : le sauvetage du patrimoine culturel de Rikuzen-TakataKumagai Masaru

La ville de Rikuzen-Takata, dans la préfecture d’Iwate, a perdu près du dixième de sa population – 23 000 habitants – à l’occasion du séisme suivi d’un énorme tsunami qui a ravagé le nord-est du Japon, le 11 mars 2011. Kumagai Masaru, le seul conservateur des musées de la ville ayant survécu à la catastrophe, raconte comment s’est déroulé le sauvetage des biens culturels qui font partie intégrante de l’identité de Rikuzen-Takata.
plus

Quatre ans après le séisme, le Sanriku aujourd’hui (2ème partie)Wada Naoki

Le 11 mars 2011, le littoral du Sanriku a été dévasté par le tsunami. Pour cette région déjà mal desservie, sans industrie notoire et minée par le dépeuplement avant même la catastrophe, l’anéantissement a été total. Quatre ans depuis. Ne reste aujourd’hui, des zones sinistrées d’où les débris ont été déblayés, que d’immenses terrains vagues et vides. 2ème partie : Kesen-numa, Togura, Onagawa.
plus

Quatre ans après le séisme, le Sanriku aujourd’hui (1ère partie)Wada Naoki

Le 11 mars 2011, le littoral du Sanriku a été dévasté par le tsunami. Pour cette région déjà mal desservie, sans industrie notoire et minée par le dépeuplement avant même la catastrophe, l’anéantissement a été total. Quatre ans depuis、ne reste aujourd’hui, des zones sinistrées d’où les débris ont été déblayés, que d’immenses terrains vagues et vides. 1ère partie : Rikuzen-Takata, Tarô, Ôtsuchi.
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone