Accueil > Mots clés
violence
Seule une partie des violences conjugales au Japon sont reportées à la police

Le nombre de victimes de violences conjugales ayant contacté la police dans l’ensemble du pays a atteint un triste record de 72 455 en 2017. Pourtant, d’après une enquête menée par le Bureau du Cabinet, seules 2,2% des personnes victimes de violences de la part de leur conjoint prennent contact et consultent la police.
plus

Maltraitance d’enfants : les facteurs sociaux derrière la monstruosité des actesSugiyama Haru

Lorsqu’une fillette de cinq ans est morte victime de mauvais traitements infligés par ses parents, au début de l’année, l’émouvant message qu’elle a laissé derrière elle a suscité un élan de sympathie et poussé le gouvernement à prendre un train de mesures d’urgence. Mais pour trouver la racine du problème, nous devons comprendre les facteurs sociaux qui peuvent conduire de jeunes parents à délaisser ou maltraiter leurs propres enfants.
plus

La majorité des Japonais tolère les punitions corporelles envers les enfants

La majorité des Japonais serait plutôt tolérante envers les punitions corporelles contre les enfants. Ainsi l’indique une enquête menée en ligne par l’ONG Save the Children Japan, en juillet 2017, et à laquelle ont répondu 20 000 personnes de plus de 20 ans. Le résultat a été publié le 15 février. Parmi eux, 57 % disent comprendre la nécessité d’un châtiment physique, incluant 1,2 % considérant…
plus

Triste record pour la maltraitance infantile au Japon

Selon l’Agence nationale de la police, le nombre de victimes de maltraitance âgées de moins de 18 ans entre janvier et juin 2017 a dépassé les 30 000 cas, un triste record depuis la première enquête établie en 2011. L’augmentation continue des cas recensés s’expliquerait par une plus grande sensibilité de l’opinion vis-à-vis de ce sujet, amenant par conséquent à une fréquence plus soutenue des …
plus

La hausse de la maltraitance infantile et son contexte socialNishizawa Satoru

Les maltraitances d’enfants pris en charge par le Centre de protection infantile ont dépassé les 100 000 cas en 2015 pour la première fois au Japon. Comment expliquer ce triste record ?
plus

Quand un ex-mafieux sauve les gens au bord du gouffre

Le bureau du Nippon Kakekomidera se trouve à Kabuki-chô (arrondissement de Shinjuku, Tokyo), au cœur du quartier « chaud » de la capitale. C’est ici que viennent trouver refuge et viennent demander une aide, acculés par de graves ennuis. Quand ils franchissent les portes de Nippon Kakekomidera, c’est souvent qu’ils pensent sérieusement au suicide, et sont prêts à s’accrocher au moindre espoir. Nous avons rencontré Gen Hidemori qui nous a parlé des ténèbres entretenues par les souffrances des gens dans l’ombre de la société contemporaine.
plus

Les enfants « évaporés » du Japon d’aujourd’huiIshikawa Yûki

Le Japon fait actuellement face à une grave crise de natalité. Or, non seulement il naît de moins en moins d’enfants, mais l’environnement éducatif lui-même est menacé. En particulier on assiste à une multiplication préoccupante des enfants victimes de violences. En 2014, le Centre de protection infantile a répondu à 89 000 cas de violences sur enfants dans tout le pays. Cela représente une multip…
plus

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone