Pour faire connaître le secret de la créativité issue de la culture et des technologies du Japon et montrer le vrai visage des Japonais par le biais de leur style de vie.

Les athlètes paralympiques : des hommes et des femmes exemplaires

À l’approche des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en 2020, les para-athlètes font l’objet d’une attention accrue de la part des médias, et l’intérêt du public pour le handisport est en train de grandir. Cette série d’articles a pour objet de montrer comment des hommes et des femmes ont transformé leur handicap en atout et surmonté de nombreux défis pour rester au plus haut niveau tout en assumant pleinement leurs responsabilités professionnelles et familiales.

Tani Mami, une championne de paratriathlon au cœur d’or
Vivre pour ses deux passions, le parabadminton et la R&D

Autres dossiers

Voyage à travers les cerisiers du Japon

Chaque année dans tout le pays, entre fin mars et début avril, les cerisiers fleurissent et annoncent l’arrivée du printemps. La floraison de la variété la plus commune, celle des cerisiers Somei Yoshino ne dure pas plus d’une dizaine de jours avant que les fleurs ne se dispersent. Mais il existe bien d’autres variétés, plus précoces ou plus tardives, ou dont la floraison dure plus longtemps, si bien que, si vous êtes prêts à remonter tout l’archipel nippon, du sud-ouest au nord-est, il est possible de profiter des cerisiers en fleurs pendant près de 2 mois sans interruption ! Suivez-nous à travers les lieux les plus célèbres du pays pour pouvoir les apprécier de la meilleure façon.

Le château d’Osaka et ses cerisiers en fleurs, une parfaite harmonie
Rochers étranges et cerisiers en fleurs, une balade inoubliable à Onomichi
Comment tomber amoureux des cerisiers en fleurs

Sado : escapade dans l’île dorée

En plus des quatre principales, le Japon se compose de quelque 6 800 îles, dont 400 seulement sont habitées. Parmi ces dernières, la deuxième plus importante en termes de taille est l’île de Sado. Située dans la mer du Japon, à l’ouest de la préfecture de Niigata, elle jouit d’une histoire extrêmement riche que nous vous proposons ici de découvrir. Cap sur l’île de Sado !

Introduction aux mille et un attraits de l’île de Sado

Le monde fascinant de la papeterie japonaise

Les papetiers japonais proposent une gamme impressionnante de produits tendance innovants, y compris des carnets customisables, du ruban de masquage décliné dans une multitude de couleurs et de motifs, et des gommes aux formes extraordinaires. Ces articles incontournables, aussi bien pour un usage personnel que pour un cadeau, ajoutent une note de fantaisie dans la vie de tous les jours. Il y en a pour tous les goûts et toutes les occasions. Mitamura Fukiko, l’auteur de cette série, présente quelques-unes des réussites les plus inventives de la papeterie japonaise et à travers elles, les idées et l’état d’esprit qui ont présidé à leur création.

Hacoa apporte la chaleur du bois à l’âge du numérique
L’histoire extraordinaire du MT, le ruban adhésif décoratif
Des gommes mignonnes et ludiques
Traveler’s Notebook, un carnet de voyage qui vous suit partout

Au cœur des maisons d’architectes

Lorsque l’on parle d’une maison conçue par un architecte, c’est souvent l’apparence extérieure qui nous vient à l’esprit. Mais ce serait oublier le cœur du foyer, un espace très habilement imaginé qui surprend le simple visiteur. Dans cette série, le photographe français Jérémie Souteyrat a subtilement immortalisé les habitants des lieux évoluant dans ces cocons du XXIe siècle, où la recherche d’un environnement chaleureux et élégant sert de base à leur idéal.

Une maison purifiée à la lumière naturelle
Une maison mise en boîte
Une maison en hibernation qui s’ouvre au printemps
Une maison au gré du climat japonais

La modernité de l’esthétique traditionnelle

L’esthétique traditionnelle est une affaire d’innovation par-delà le temps, d’où sa pérennité. En dehors des sentiers battus, les traditions « in » collent parfaitement à la sensibilité d’aujourd’hui.

Les « ama », des femmes résolues à sauver une tradition plurimillénaire
« Washi », le papier japonais qui dure mille ans
Requiem pour une épouse défunte : Yamamoto Motoï, artiste du sel
Karl Bengs, l’architecte allemand qui redonne vie à l’habitat traditionnel japonais
« Irezumi » : histoire du tatouage au Japon
Le tambour qui reproduit les sons de l’univers
Le chien Akita
Nishioka Fumio ou l’art de faire revivre les armures anciennes japonaises
À l’approche des vrais ninjas
Enseigner la voie des samouraïs à travers l’archerie à cheval
Des broderies palestiniennes sur les ceintures de kimono
Cai Guo-Qiang : un artiste plasticien chinois profondément influencé par le Japon
Le secret du calme mystique des bols à thé Raku
Les bols à thé en céramique Raku, un art d’avant-garde
L’univers de Kawabe Takeo, artisan du bonsaï
Tsuchiya Kaban : du cartable d’écolier au sac à dos pour adulte
Le nouveau musée Hokusai de Tokyo « The Sumida Hokusai Museum »
Le cartable japonais « randoseru » s’exporte
Robert Soanes : un artisan restaurateur d’armures de samouraï
Aoki Akio, le « dieu des feux d’artifice » des temps modernes
La technique de l’estampe ukiyo-e transmise aujourd’hui par les artisans
Le dernier festival de feux d’artifice japonais de l’année
Shunga : la quintessence de l’érotisme japonais
Les estampes japonaises, média de l’époque d’Edo
Les feux d’artifice d’Ômagari séduisent le monde entier
La modernité à l’école du passé — Yamaguchi Akira, artiste
Le bonsaï, un concentré de nature

Quand gourmandise rime avec plaisir

La bonne chère nous a toujours apporté bonheur et joie de vivre. Avec un bon cuisinier aux fourneaux et des convives de qualité, les ingrédients sont réunis pour faire d’une table un lieu de rencontre et d’amitié. Quand gourmandise rime avec plaisir, les plaisirs de la table sont un vecteur de communication.

Le buri, le poisson le plus délicieux du Japon ?
Saké à la londonienne : la première brasserie de saké de Grande-Bretagne
L’alcool de prune « umeshu », un délice à la conquête du monde
Le thé japonais, un lien universel : floraison numérique dans une tasse de thé cosmique
Les prunes salées « umeboshi » peuvent-elles être appréciées hors du Japon ?
Le « nattô » à la conquête du marché international
Découvrons le Japon l’eau à la bouche avec le journaliste gastronomique Michael Booth
Un restaurant français, un groupe de personnes par jour, des produits de Fukushima
Tourisme gourmet à Hakata
Tourisme gourmet à Aomori
Le succès mondial de la cuisine japonaise enflamme la demande en riz pour saké
« Wagyû », le bœuf japonais renommé dans le monde entier
Les râmen, plébiscitées par les Japonais
La délicate douceur du sucre japonais « wasanbon »
Le gibier à la japonaise, une culture méconnue
L’anguille, un délice qui n’a pas de prix
Une visite au Musée du râmen
Les Japonais adorent les râmen !
Chef sushi, un métier pour la vie
Tout savoir sur les sushi à la mode d’Edo
La culture œnologique japonaise passe par les femmes
La cuisine de la diaspora japonaise du Pérou: un goût qui possède les deux cultures
La gastronomie japonaise mise en valeur par les plus grands chefs du monde

Les bains publics, un voyage au quotidien

Les bains publics, les sentô, faisaient autrefois partie du quotidien des Japonais. Mais aujourd’hui, depuis que les logements sont équipés de leur propre salle de bains, leur nombre ne cesse de diminuer. En réaction, certaines personnes œuvrent pour transmettre aux jeunes générations la culture du sentô.

Sentô d’hier et sentô d’aujourd’hui
Comment prendre un bain dans un sentô ? Les fondamentaux à savoir
Dix magnifiques sentô, les bains publics japonais
Introduction aux « sentô », les bains publics japonais
Profession : peintre spécialisé dans les bains publics

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone