Dossier spécial Les endroits à visiter à tout prix !
Visitez les villages de ninjas d’Iga et de Kôka
[28.09.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Les ninjas ont été actifs de l’époque des dynasties nord et sud (XIVe siècle) jusqu’à la fin de l’époque d’Edo. Parmi eux, les ninjas d’Iga et de Kôka sont deux communautés d’élite, dont la force est reconnue. Une visite dans ces deux villages permet de comprendre la formation des ninjas, leur vie quotidienne ainsi que les outils et ustensiles qu’ils utilisaient.

Le Musée des ninjas d’Iga : connaître, voir, ressentir les ninjas

Le Musée des ninjas d’Iga est situé dans le parc du château Ueno d’Iga, à 5 minutes à pied de la gare de Uenoshi, sur la ligne de chemin de fer d’Iga. Le musée se présente en plusieurs parties, dont un manoir ninja, une section « techniques ninjutsu » et une section consacrée l’histoire. Un spectacle est régulièrement donné à l’extérieur.

Les informations touristiques sont données en anglais, français, italien et allemand.

Au premier coup d’œil, le manoir ninja a tout d’une habitation paysanne, tout ce qu’il y a d’ordinaire. Sauf que nombreux aménagements spéciaux sont cachés dans la structure de la maison. Le guide, vêtu comme un ninja, explique : « Ces aménagements sont l’équivalent des systèmes de sécurité des résidences actuelles. À Iga, chaque maison possédait au moins deux ou trois de ces systèmes cachés ».

En haut à gauche : le manoir ninja. En haut à droite et en bas : panneau pivotant permettant de se cacher dans le mur.

La section « techniques ninjutsu » du musée présente des ustensiles et des documents historiques utilisés par les ninjas. Plus de 400 pièces sont ainsi exposées, dont des shuriken et autres outils ninja, reproduits à partir des manuels de techniques historiques. Les shuriken n’étaient semble-t-il pas utilisés en combat réels, car, comme l’explique le guide, « ce sont les samouraïs qui combattaient, les ninjas sont spécialisés dans la fuite et la dissimulation ».

En haut à gauche : reproductions de shuriken ; en haut à droite : « Araignée d’eau », permettant de marcher sur l’eau ; en bas à gauche : sabre ninja, avec un trucage dans la garde et le fourreau ; en bas à droite : costume de ninja.

Dans la section concernant l’histoire sont exposés les vêtements et les objets de la vie quotidienne des ninjas, une présentation de la vie et de l’histoire des ninjas. Des exemples des connaissances de base des ninjas sont également très intéressants à découvrir. Il y a également un « espace quiz » pour les enfants, ainsi qu’une boutique de souvenirs.

Un sabre, caché sous une latte du parquet

Musée des ninjas d’Iga

Adresse : 117, Ueno-Marunouchi, Iga-shi, Mie-ken, 518-0873 JAPON
Tarif : Adulte (à partir de 16 ans) – 756 yens ; enfant (de 4 ans à 15 ans) – 432 yens
Horaires d’ouverture : 9h00 – 17h00 (admission jusqu’à 16h30)
Fermeture annuelle : du 29 décembre au 1er janvier

  • [28.09.2017]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Un des trois plus beaux paysages du Japon : Matsushima, l'île aux pinsMatsushima ou « l’île aux pins », située au nord-est de la ville de Sendai dans la préfecture de Miyagi, se compose d’environ 260 îlots de tailles variées, disséminés dans la baie de Matsushima. Ses panoramas saisissants l’ont élevé parmi l’un des trois plus beaux paysages du Japon, avec Ama no Hashidate à Kyoto et l’île de Miyajima près de Hiroshima.
  • Tourisme à Ishinomaki, une ville en pleine renaissance après le tsunamiIshinomaki, ville portuaire du littoral du Sanriku dans la préfecture de Miyagi, a été durement frappée par le tsunami de mars 2011. Huit ans plus tard, la ville renaît et mise sur le tourisme pour se reconstruire, à travers toute une série de nouveaux lieux.
  • Le quartier de Shinsekai à Osaka : des trésors de gastronomie populaireShinsekai, ou le « Nouveau monde » d’Osaka, avec ses superbes enseignes lumineuses bariolées et, en son centre, la tour Tsûtenkaku, appelée « la Tour Eiffel d’Osaka ». Venez déguster la « soul food » du Kansai dans les innombrables restaurants et bars de ce lieu saint de la gastronomie populaire.
  • Le Sazae-dô, un étrange temple en colimaçonL’apparence singulière de cette pagode en bois de la fin du XVIIIe siècle n’échappe à personne, et son intérieur est encore plus étonnant ! Visitons ensemble le Sazae-dô d’Aizu, un bien culturel important du Japon.
  • Voyage au village des renards et sur l’île des chats !Depuis quelques années, deux endroits très propices pour rencontrer et interagir avec des animaux sont devenus particulièrement populaires parmi les touristes étrangers qui visitent la préfecture de Miyagi, au nord-est du Japon. Dans le village des renards de Zaô, il est possible de donner directement à manger aux renards, et même de prendre un bébé dans ses bras. De son côté, l’île de Tashiro, que l’on atteint en bateau au départ d'Ishinomaki, vous offre une opportunité garantie de fondre de bonheur, vu que le lieu compte plus de chats que d’humains.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone