Dossier spécial Les endroits à visiter à tout prix !
Umeda Sky Building : vues imprenables et architecture spectaculaire
[03.05.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Plus de 20 ans après son ouverture, l’Umeda Sky Building est un site qui continue de séduire des touristes. Chaque année, le gratte-ciel reçoit un nombre croissant de visiteurs dont une part importante d’étrangers attirés par les descriptions élogieuses de son architecture dans les guides touristiques.

Un édifice avant-gardiste

Symbole architectural d’Osaka achevé en 1993, l’Umeda Sky Building est composé de deux tours de 40 étages reliées tout en haut par le Floating Garden Observatory. Le processus de construction de l’observatoire était, pour l’époque, novateur : il a en effet été principalement bâti séparément sur le sol avant d’être hissé à 173 mètres de haut et installé sur les tours jumelles.

L’édifice a été décrit comme un « Arc de triomphe de l’ère spatial ».

L’attraction principale du gratte-ciel est sa plateforme d’observation, mais le trajet depuis l’entrée au rez-de-chaussée jusqu’au 39e étage est tout aussi divertissant. Les visiteurs prennent un ascenseur du 3e au 35e étage, avant d’emprunter un escalier mécanique spectaculaire, long de 45 mètres et semblant être suspendu en l’air.

Les ascenseurs, visibles sur la tour ouest (à gauche). Les escaliers mécaniques, tout en haut, forment un « V » traversant l’ouverture circulaire au centre de l’observatoire.

L’observatoire propose une époustouflante vue à 360 degrés. De plus, une terrasse à l’air libre permet d’admirer les environs tout en ressentant le souffle du vent, ce qui est rare pour un bâtiment de cette hauteur. Les visiteurs se pressent tous les soirs sur la face ouest pour observer le coucher du soleil, au-dessus des monts Rokkô et du canal de Kii. Et dès que la nuit tombe, on peut également admirer la ville d’Osaka s’illuminer de mille feux. Ces deux vues spectaculaires figurent parmi les listes des plus beaux couchers de soleil et paysages nocturnes du Japon.

Depuis le côté sud, on peut admirer les grattes-ciels illuminant la ligne d’horizon d’Osaka.

  • [03.05.2017]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Le quartier Golden-gai à Shinjuku : un haut lieu de la prostitution devenu le paradis des buveursLa partie ouest de l’arrondissement de Shinjuku à Tokyo abrite un petit quartier unique en son genre appelé Shinjuku Golden-gai. Ce lieu aujourd’hui rempli de bars minuscules a d’abord été voué à des activités de marché noir et de prostitution avant de devenir le rendez-vous de prédilection d’intellectuels amateurs de discussions bien arrosées se prolongeant jusqu’à l’aube. À l’heure actuelle, il est en train de s’ouvrir à tous les types de clientèle depuis que ses établissements sont peu à peu repris par des jeunes.
  • Le temple Tôfukuji de Kyoto, un site incontournable pour l’automneVoici un fabuleux endroit à Kyoto que nous vous présentons pour admirer les feuillages dorés de l’automne : le temple bouddhique Tôfukuji et ses 2 000 arbres. Pour le grand bonheur des visiteurs, Kyoto est l’endroit où les feuilles garderont leurs couleurs vives le plus longtemps.
  • L’île de Miyajima, aux couleurs de l’automneMiyajima, située dans la préfecture de Hiroshima, est notamment célèbre pour le portique shinto rouge vermillon qui semble flotter sur la mer. Mais derrière lui s’étend un autre spectacle : la nature luxuriante du mont Misen, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, qui attire de nombreux touristes lorsqu’elle se pare entre autres des couleurs automnales.
  • Le parc de Nara : vue automnale sur un patrimoine mondialLe parc de Nara, immense étendue parsemée de nombreux artéfacts inscrits au patrimoine mondial ou trésors nationaux, est particulièrement splendide dans sa livrée automnale. Au cœur de l’ancienne capitale, avec ses feuillages colorés de rouge et de jaune parmi lesquels vivent les daims en liberté, le parc de Nara apparaît alors comme la figure même de l’éternité, un lieu absolument unique au monde.
  • Les meilleurs sites pour admirer les feuillages colorés de l’automne [2] : partie sud de la région du TôhokuContinuons notre périple à la recherche des plus beaux paysages de l’automne, que les Japonais appellent la saison des kôyô. Dans cet article, présentation des magnifiques spectacles qu’offrent les arbres aux couleurs rouge et jaune au nord-est du Japon, dans les préfectures de Miyagi, Yamagata et Fukushima, autour des gorges, montagnes, cascades et autres châteaux.

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone