Dossier spécial Les endroits à visiter à tout prix !
Les cafés à animaux : 7 bonnes adresses à Tokyo
[14.02.2018] Autres langues : 日本語 | 简体字 | 繁體字 | العربية | Русский |

Les cafés à animaux, une expérience nippone par excellence ! Petite escapade dans la capitale, à la découverte des traditionnels cafés à chats, chiens, lapins… mais plus insolite encore, à hérissons, serpents, hiboux et même faucons !

Il n’y a pas que les chats !

Au Japon, peu de propriétaires autorisent leurs locataires à posséder un animal de compagnie. Car oui, même s’il s’agit de votre appartement, il n’est pas rare que, par égard pour votre voisinage, l’interdiction d’avoir un animal de compagnie s’applique à tout l’immeuble (voir notre article Le boom félin au Japon).

Comment expliquer le succès rencontré par les cafés à animaux ? Peut-être justement en réfléchissant à la frustration de tous les amoureux des animaux qui ne peuvent s’adonner à leur passion chez eux…

Ces fameux cafés, caractéristiques à part entière de la culture nippone, attirent maintenant de nombreux touristes étrangers. En dehors de l’Archipel, certaines organisations de protection des animaux soulèvent la question de leur maltraitance. Notons que, dans les cafés où nous nous sommes rendus, des pauses sont aménagées pour les animaux pendant les heures d’ouverture. Ils ont également droit à des jours de repos, tour à tour, et une place importante est accordée à leur santé. Les clients sont donc invités à les traiter avec le plus grand soin.

Tout d’abord, voici quelques vedettes des sept cafés que nous vous avons sélectionnés.

Komugi (« blé » en japonais), un American shorthair red tabby

Hanno, Petit-duc à face blanche

Salt & Pepper, un hérisson de couleur… poivre et sel !

Pritz, un lapin nain de couleur (Netherland dwarf) qui pourrait tout aussi bien être un personnage de Pierre Lapin…

Jagger, un python tapis de la jungle

Un caniche toy, véritable coqueluche des Japonais

Un croisement entre un faucon russe et un faucon d’Europe

  • [14.02.2018]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Le parc de Nara : vue automnale sur un patrimoine mondialLe parc de Nara, immense étendue parsemée de nombreux artéfacts inscrits au patrimoine mondial ou trésors nationaux, est particulièrement splendide dans sa livrée automnale. Au cœur de l’ancienne capitale, avec ses feuillages colorés de rouge et de jaune parmi lesquels vivent les daims en liberté, le parc de Nara apparaît alors comme la figure même de l’éternité, un lieu absolument unique au monde.
  • Les meilleurs sites pour admirer les feuillages colorés de l’automne [2] : partie sud de la région du TôhokuContinuons notre périple à la recherche des plus beaux paysages de l’automne, que les Japonais appellent la saison des kôyô. Dans cet article, présentation des magnifiques spectacles qu’offrent les arbres aux couleurs rouge et jaune au nord-est du Japon, dans les préfectures de Miyagi, Yamagata et Fukushima, autour des gorges, montagnes, cascades et autres châteaux.
  • Des villages du patrimoine mondial dans leur écrin d’automneLes villages de Shirakawa-gô et Gokayama, sites inscrits au patrimoine mondial, sont réputés pour leur beauté sous la neige. Mais ils sont tout aussi magnifiques en automne, quand leurs toits de chaume se découpent sur un fond de feuillages mordorés.
  • Les meilleurs sites pour admirer les feuillages colorés de l’automne [1] : partie nord de la région du TôhokuL’automne japonais habille de rouge et de jaune les feuillages des arbres de l’Archipel. C’est ce qu’on appelle la saison des kôyô. Les Japonais apprécient chaque année d’aller contempler ce magnifique spectacle dans d’innombrables lieux du pays. Dans cet article, nous vous présentons quelques-uns d’entre eux se situant dans la partie nord de la région du Tôhoku, au nord-est du Japon. Au menu : Aomori, Akita et Iwate.
  • Les sept meilleurs lieux de Tokyo où contempler le mont FujiLe mont Fuji, la montagne emblématique du Japon, se trouve à proximité de Tokyo. Nous vous proposons de découvrir sept emplacements de la capitale japonaise offrant un point de vue particulièrement extraordinaire sur le sommet le plus élevé de l’Archipel (3 776 mètres).

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone